retour article original

samedi 29 avril 2017
Vous êtes ici Accueil Informations internationales Afrique Algérie
AP, 1er décembre 2004

Algérie : La police cherche à recruter 35000 nouveaux policiers, après en avoir radié 4000


Des policiers algériens

ALGER (AP) - La Direction Générale de la Sûreté Nationale (DGSN) veut recruter 35000 policiers dans les années à venir, rapporte, mercredi 1er décembre 2004, le Quotidien d’Oran.

Algérie


Ces nouvelles recrues, précise le journal, seront triées sur le volet, la police nationale algérienne ayant déjà, dans le cadre d’une opération d’assainissement, radié 4000 policiers ces cinq dernières années. Manière pour la DGSN de chercher à redorer son image et gagner la confiance des citoyens, perdue lors des années du terrorisme, dans les années 1990.

Un policier algérien fouille des suspects

Contrairement aux années passées, parler de policiers radiés ou poursuivis en justice n’est plus un tabou en Algérie. La police évoque aujourd’hui sans complexe ces 4000 policiers radiés jusqu’en mars 2004 et 150 policiers poursuivis en justice, dont la moitié a déjà comparu devant les magistrats instructeurs.

Des policiers anti-émeute algériens

Selon le Quotidien d’Oran, une sélection sévère accompagnée d’un programme de formation de qualité et d’un barème de sanctions sévères attend les nouveaux candidats. La DGSN a inscrit le programme de formation comme une priorité pour l’ensemble des éléments de la police. Et ce en liaison avec le développement de nouvelles formes de criminalité, notamment la cybercriminalité.

Associated Press

Un canon à eau

Des policiers anti-émeute algériens

Si vous souhaitez soutenir l’activité du site web interet-general.info, vos dons sont les bienvenus sur le compte de la Banque cantonale de Genève No Z 3267.34.01 Clearing bancaire (CB) : 788 IBAN CH48 0078 8001 Z326 7340 1

Compte de chèque postal : 12-1-2

Veuillez libeller les chèques au nom de : interet-general.info

Accueil

éditeur : Frank Brunner | ouverture : 11 novembre 2000 | reproduction autorisée en citant la source