retour article original

mercredi 24 mai 2017
Vous êtes ici Accueil Archives Archives République démocratique du Congo (1ère partie) : Du 8 février 2004 au (...)
ATS, 3 décembre 2004

République démocratique du Congo : L’armée en état d’alerte après l’intervention rwandaise


Des soldats gouvernementaux

KINSHASA - La République démocratique du Congo (RDC) a placé ses forces armées en état d’alerte, dans l’est du pays, après le retour des troupes rwandaises sur son territoire. Le président Joseph Kabila a accusé Kigali de vouloir torpiller les efforts de paix.

République démocratique du Congo


"L’armée est en état d’alerte et ses unités sont en cours de déploiement (...) dans les provinces de l’est", a déclaré M. Kabila, lors d’une intervention à la télévision. C’est la première fois que le chef de l’Etat s’exprime officiellement depuis le début de cette crise provoquée par le retour de troupes rwandaises en Réèublique démocratique du Congo. Les troupes congolaises "vont défendre l’intégrité" du pays et "bouter dehors" les forces d’agression, a assuré le chef de l’Etat. Il a aussi affirmé que l’armée congolaise va "faire face" à la question de la présence sur son territoire des groupes armés rwandais.

Joseph Kabila

Le président rwandais Paul Kagamé a récemment fait état d’un projet d’intervention militaire contre les combattants hutus basés en République démocratique du Congo, et dont certains auraient pris part au génocide de 1994 au Rwanda.

Paul Kagame

Joseph Kabila a toutefois dénoncé les visées hégémoniques de Kigali qui, selon lui, "ne peut pas imposer sa domination" aux Congolais. "Le Rwanda a des visées politiques, économiques et d’exploitation, de prédation et d’occupation", a-t-il affirmé, estimant que l’intervention militaire rwandaise vise à "perturber le processus de transition en cours en RDC et empêcher la tenue d’élections" prévues en juin 2005. "Chaque fois que nous avançons vers la bonne direction, le Rwanda introduit des initiatives" tendant à "torpiller" les efforts entrepris dans le cadre de la restauration de la paix en République démocratique du Congo et dans la région des Grands lacs, a ajouté le président congolais.

Agence télégraphique suisse

Un instructeur belge précède des soldats gouvernementaux

Si vous souhaitez soutenir l’activité du site web interet-general.info, vos dons sont les bienvenus sur le compte de la Banque cantonale de Genève No Z 3267.34.01 Clearing bancaire (CB) : 788 IBAN CH48 0078 8001 Z326 7340 1

Compte de chèque postal : 12-1-2

Veuillez libeller les chèques au nom de : interet-general.info

Accueil

éditeur : Frank Brunner | ouverture : 11 novembre 2000 | reproduction autorisée en citant la source