retour article original

vendredi 24 février 2017
Vous êtes ici Accueil Archives Archives Etats-Unis (6ème partie) : De septembre 2004 à décembre (...)
ATS, 5 décembre 2004

Crimes de guerre américains : Les accusés d’Abou Ghraib présentés comme des boucs émissaires de la hiérarchie


FORT HOOD- Les avocats de deux militaires inculpés dans le scandale de la prison d’Abou Ghraïb en Irak ont présenté leurs clients comme des boucs émissaires. Ils « paient » pour les échecs d’un système qui remontent aux plus hauts niveaux de l’armée et de l’administration.


Les défenseurs du sergent Javal Davis et l’officier Sabrina Harman ont fait état d’une rupture du commandement à Abou Ghraïb. Selon eux, leurs clients sont de bons soldats entraînés dans un engrenage face à une hiérarchie confuse et dans un environnement chaotique. Ce même système a aussi rendu possible d’infliger des sévices à des détenus afin de leur soutirer des renseignements, selon eux. Les avocats de Davis ont obtenu la convocation à la barre du brigadier général Janis Karpinski, qui était responsable d’Abou Ghraïb. Ils espèrent que son témoignage confirmera la désorganisation de la prison et le manque d’entraînement adéquat des gardes.

Javal Davis encourt huit ans de prison pour mauvais traitements infligés à des détenus, manquement au devoir et aggression de prisonniers. Il est notamment accusé d’avoir écrasé les orteils et les doigts de prisonniers irakiens dénudés et regroupés dans une pyramide humaine.

Les accusations à l’encontre de Sabrina Harman n’ont pas encore été arrêtées, mais il sera probablement question d’indécence et de mauvais traitements infligés à des prisonniers. Elle est la femme posant sur l’une des fameuses photos aux côtés du caporal Charles Graner derrière une pile de prisonniers irakiens dénudés. Charles Graner sera, quant à lui entendu, lundi 6 décembre 2004, lors d’une audience préliminaire. Au total, sept membres de la police militaire et un responsable des services de renseignements ont été inculpés dans cette affaire.

En novembre 2004, l’armée américaine a annoncé le transfert de trois cours martiales d’Irak vers les Etats-Unis, sans motiver cette décision.

Agence télégraphique suisse

Si vous souhaitez soutenir l’activité du site web interet-general.info, vos dons sont les bienvenus sur le compte de la Banque cantonale de Genève No Z 3267.34.01 Clearing bancaire (CB) : 788 IBAN CH48 0078 8001 Z326 7340 1

Compte de chèque postal : 12-1-2

Veuillez libeller les chèques au nom de : interet-general.info

Accueil

éditeur : Frank Brunner | ouverture : 11 novembre 2000 | reproduction autorisée en citant la source