retour article original

vendredi 24 mars 2017
Vous êtes ici Accueil Archives Archives Côte d’Ivoire (1ère partie) : Du 18 février 2004 au 24 décembre (...)
AP, 5 décembre 2004

Côte d’Ivoire : Le problème, "c’est la légitimité du pouvoir actuel", selon Blaise Compaoré


PARIS (AP) - Le président burkinabé Blaise Compaoré, accusé de soutenir les rebelles ivoiriens et de vouloir déstabiliser Abidjan, estime dans un entretien au "Figaro" paraissant lundi 6 décembre 2004, que "le véritable problème de la Côte d’Ivoire, c’est la légitimité du pouvoir actuel".


"Tant que cela ne sera pas réglé, tout le bavardage autour du rôle supposé du Burkina n’aboutira à rien", ajoute-t-il, en estimant que "tout le débat dans cette crise, c’est comment ouvrir l’élection présidentielle à tout le monde". Et d’effectuer une comparaison : "Imaginez qu’en France, l’UMP et le PS soient exclus des élections. Comment voulez-vous que dans de telles conditions la France soit stable ? C’est ce qui s’est passé en Côte d’Ivoire en octobre 2000". Laurent Gbagbo le président ivoirien, "lui-même a dit qu’il s’agit d’une "élection calamiteuse", c’est son expression et il sait de quoi il parle", ajoute Blaise Compaoré, tout auréolé de la récente tenue du sommet de la Francophonie dans son pays.

Quant aux accusations portées contre l’implication et les visées expansionnistes présumées de Ouagadougou sur son voisin ivoirien, il ajoute : "ces allégations ne servent qu’à éviter de traiter les vraies causes de la crise ivoirienne. Au Burkina, on n’a pas fini s’occuper de nos problèmes. On ne va pas en chercher d’autres".

Associated Press

Si vous souhaitez soutenir l’activité du site web interet-general.info, vos dons sont les bienvenus sur le compte de la Banque cantonale de Genève No Z 3267.34.01 Clearing bancaire (CB) : 788 IBAN CH48 0078 8001 Z326 7340 1

Compte de chèque postal : 12-1-2

Veuillez libeller les chèques au nom de : interet-general.info

Accueil

éditeur : Frank Brunner | ouverture : 11 novembre 2000 | reproduction autorisée en citant la source