retour article original

mercredi 24 mai 2017
Vous êtes ici Accueil Archives Archives Proche Orient (9ème partie) : De septembre 2004 à décembre (...)
Reuters, 6 décembre 2004

Proche Orient : Londres organisera une conférence sur la paix


Les Israéliens détruisent la maison de cette Palestinienne, à Anata, le 29 novembre 2004

LONDRES (Reuters) - La Grande-Bretagne a reçu l’aval des Etats-Unis pour la tenue d’une conférence internationale sur la paix au Proche-Orient, au début 2005, à Londres, écrit, lundi 6 décembre 2004, le Daily Telegraph.

Vue du Mur israélien, à Abu Dis, le 29 novembre 2004


Le Premier ministre britannique, Anthony Blair, discutera des détails de cette conférence avec les dirigeants israéliens et palestiniens, lors d’une visite au Proche-Orient, en décembre 2004, ajoute le quotidien sur la foi de sources diplomatiques haut placées. Anthony Blair a fait d’un règlement du conflit israélo-palestinien une priorité dans sa politique étrangère et l’a associé à la lutte contre le terrorisme.

Anthony Blair

La conférence, prévue pour fin janvier ou début février 2005, devrait réunir des ministres étrangers, mais il n’est pas encore certain qu’Israël enverra une délégation à ce niveau, explique le Daily Telegraph. La conférence ne sera probablement annoncée qu’après l’élection du successeur de Yasser Arafat à la présidence palestinienne, le 9 janvier 2005, précise le journal britannique. Elle dépend en outre de l’élection de l’ancien Premier ministre modéré Mahmoud Abbas.

Yasser Arafat

Selon une source israélienne citée par le quotidien, "il n’y aura pas de conférence" si les Palestiniens élisent Marouane Barghouti, qui purge cinq peines de réclusion à perpétuité dans une prison israélienne pour avoir commandité des attentats meurtriers contre des Israéliens. Washington refusera sans doute également de traiter avec Marouane Barghouti, estime le Daily Telegraph.

Marwan Barghouthi

"Il pourrait y avoir une conférence à Londres", admet le secrétaire au Foreign Office, Jack Straw, dans les colonnes du quotidien The Independent. Le chef de la diplomatie britannique précise qu’il s’agirait d’un événement "plus discret" que les précédentes conférences internationales consacrées à la situation au Proche-Orient. Les préparatifs de la conférence, dominés par des discussions entre les Etats-Unis et la Grande-Bretagne, visent en outre à apaiser les différends entre Washington et plusieurs pays européens sur l’Irak, selon des sources diplomatiques citées par le quotidien.

Jack Straw

Anthony Blair a évoqué la question d’une conférence avec le président américain George W. Bush, à Washington, en novembre 2004. Les deux hommes voient dans le décès de Yasser Arafat une occasion de sortir de l’impasse le processus de paix au Proche-Orient. George W. Bush a promis d’utiliser son deuxième mandat de quatre ans à contribuer à la création d’un Etat palestinien dans le cadre d’un accord de paix.

Reuters

Mahmoud Abbas

Des résistants palestiniens à Naplouse, le 1er décembre 2004

Si vous souhaitez soutenir l’activité du site web interet-general.info, vos dons sont les bienvenus sur le compte de la Banque cantonale de Genève No Z 3267.34.01 Clearing bancaire (CB) : 788 IBAN CH48 0078 8001 Z326 7340 1

Compte de chèque postal : 12-1-2

Veuillez libeller les chèques au nom de : interet-general.info

Accueil

éditeur : Frank Brunner | ouverture : 11 novembre 2000 | reproduction autorisée en citant la source