retour article original

mardi 25 avril 2017
Vous êtes ici Accueil Corruption Corruption en Suisse L’affaire "Genève ville de Paix"

Flou autour du financement de "Genève ville de Paix"

par Frank BRUNNER


"Genève, ville de paix" n’est pas simplement le titre d’un budget. C’est le nom d’une association inconnue à laquelle, avant les événements du G8, le Conseil d’Etat genevois a décidé de remettre 285000.- CHF. Cette somme était, soi-disant, destinée au "village alternatif" censé accueillir les manifestants.


Dans un premier temps, le Département genevois des Finances a prétendu ne rien savoir. Ultérieurement, le chef du Département genevois des Affaires sociales et de la santé (DASS) a déclaré que le Conseil d’Etat, à l’unanimité, avait décidé d’allouer 285000.- CHF à l’association "Genève, ville de paix".

Cette somme aurait été prélevée sur un fonds du DASS destiné aux "imprévus". En théorie, elle était destinée au "village alternatif" censé accueillir les manifestants.

On s’étonne qu’une telle somme ait été attribuée à une association inconnue, et ce quasiment en secret. On relève que le budget de "Genève, ville de paix", porte sur 526860.- CHF, et non les 285000.- CHF octroyés par le Conseil d’Etat. A propos de cette différence, il paraît que les concerts, figurant au budget pour 200000.- CHF, n’auraient pas eu lieu.

Qu’en est-il des 500000.- CHF réclamés, par le député socialiste Christian Brunier, soi-disant pour l’accueil des manifestants, devant le Grand Conseil genevois, lors de sa séance du 10 mai 2003 ?

D’autre part, nos sources nous confirment que le budget intitulé "Genève, ville de paix" serait bien celui du Forum social lémanique. Ses membres auraient diffusé ce budget en le présentant comme le leur. Quant à l’association "Genève, ville de paix", elle ne serait qu’une coquille vide. Une sorte de société écran derrière laquelle se dissimulait le Forum social lémanique.

Claude Marcet, expert comptable et député de l’UDC au Grand Conseil genevois, est abasourdi par toute cette affaire et déclare avoir "le sentiment que nous nous sommes faits rouler dans la farine."

Frank BRUNNER

Si vous souhaitez soutenir l’activité du site web interet-general.info, vos dons sont les bienvenus sur le compte de la Banque cantonale de Genève No Z 3267.34.01 Clearing bancaire (CB) : 788 IBAN CH48 0078 8001 Z326 7340 1 Compte de chèque postal : 12-1-2

Veuillez libeller les chèques au nom de : interet-general.info

AUTEURS 

  • Frank BRUNNER

  • Accueil

    éditeur : Frank Brunner | ouverture : 11 novembre 2000 | reproduction autorisée en citant la source