retour article original

jeudi 22 juin 2017
Vous êtes ici Accueil Corruption L’affaire "Pétrole contre nourriture"
Le Matin Online, 7 décembre 2004

Corruption : Des soupçons de dérapages, dans le cadre de l’ancien programme irakien « Pétrole contre nourriture », sèment le trouble autour du secrétaire général de l’ONU

par Xavier LAFARGUE


Un pipeline saboté par la résistance irakienne, le 24 mars 2004

La famille Annan est au coeur de la tourmente. Soupçonné de couvrir une série de dérapages, le secrétaire général de l’ONU, Kofi Annan, est en effet éclaboussé par une affaire de corruption qui touche sa sphère privée, puisqu’elle implique son propre fils cadet, Kojo.

Kojo Annan


Ancien président du club de football du Vevey-Sports, Kojo Annan est accusé d’avoir touché une forte somme d’argent de la part d’une firme genevoise d’inspection et de contrôle, Cotecna, active dans le programme onusien « Pétrole contre nourriture », de 1998 à novembre 2003. Ce programme, qui permettait à l’Irak de Saddam Hussein d’obtenir des aides alimentaires et humanitaires contre du pétrole, semble entaché par des détournements de fonds de plusieurs milliards de francs.

Saddam Hussein

Kojo Annan avait travaillé pour Cotecna, mais l’avait quittée en 1998. Or, selon notre confrère Le Monde, le porte-parole de Kofi Annan lui-même, Fred Eckhard, a dernièrement admis que Kojo Annan avait continué à être rémunéré mensuellement par Cotecna de 1999 à février 2004. Le fils du secrétaire général de l’ONU aurait touché 125000 dollars afin, semble-t-il, de ne pas livrer de renseignements aux concurrents de la société genevoise.

Travaux sur le pipeline Kirkouk-Ceyhan, le 13 juin 2004

Cette affaire met Kofi Annan dans une position très inconfortable. Fin novembre 2004, ce dernier avait avoué avoir été « très déçu et très surpris » par ces informations concernant son propre fils. Mais, a-t-il ajouté, Kojo « est majeur, je ne me mêle pas de ses activités et il ne se mêle pas des miennes. » Le secrétaire général de l’ONU a précisé que son fils n’avait jamais fait pression sur lui « parce qu’il sait que j’ai toujours été sensible à la question des conflits d’intérêts et que c’est quelque chose que je n’apprécierais pas ». Ces déclarations n’ont pas empêché cinq parlementaires américains de réclamer sa démission, ce à quoi Kofi Annan s’est refusé.

Kofi Annan

Le programme « Pétrole contre nourriture » fait actuellement l’objet de plusieurs enquêtes, dont l’une est menée par une commission indépendante et dirigée par Paul Volcker, un ancien président de la Banque centrale américaine. Des résultats intermédiaires sont attendus à la mi-janvier 2005.

Xavier LAFARGUE

Un pipeline saboté par la résistance irakienne, à Al-Fattah, le 3 août 2004

Si vous souhaitez soutenir l’activité du site web interet-general.info, vos dons sont les bienvenus sur le compte de la Banque cantonale de Genève No Z 3267.34.01 Clearing bancaire (CB) : 788 IBAN CH48 0078 8001 Z326 7340 1

Compte de chèque postal : 12-1-2

Veuillez libeller les chèques au nom de : interet-general.info

AUTEURS 

  • Xavier LAFARGUE

  • Accueil

    éditeur : Frank Brunner | ouverture : 11 novembre 2000 | reproduction autorisée en citant la source