retour article original

mardi 27 juin 2017
Vous êtes ici Accueil Archives Archives France (2ème partie) : De septembre 2004 à décembre 2004
AFP, 8 décembre 2004

France : "Totale concordance de vues" entre Pervez Musharraf et Jacques Chirac sur le Moyen-Orient


PARIS (AFP) - Le président Jacques Chirac et son homologue pakistanais, Pervez Musharraf, en visite en France, ont constaté une "totale concordance de vues" sur le conflit israélo-palestinien qui est, pour eux, la clé de la stabilisation de l’ensemble du Moyen-Orient.


MM. Chirac et Musharraf estiment que la guerre en Irak n’a fait que déstabiliser davantage le Moyen-Orient et sont convaincus qu’un règlement de la question palestinienne est vital pour stabiliser l’ensemble de la région. "La question palestinienne est centrale pour le règlement d’autres questions et pour apporter de l’harmonie à d’autres régions du monde musulman, dont l’Irak", a déclaré M. Musharraf à l’issue d’un déjeuner de travail avec M. Chirac au palais de l’Elysée. "Je sais que le président Chirac est en train de faire son maximum pour obtenir la relance du processus de paix" israélo-palestinien, a ajouté le président pakistanais en se félicitant de leur "totale concordance des vues".

Le porte-parole de l’Elysée, Jerôme Bonnafont, a également relevé la "grande convergence de vues" des chefs d’Etat sur le Proche-Orient et l’Irak.

M. Chirac "a souligné l’importance d’assurer le succès des élections dans les territoires palestiniens, afin d’assurer la légitimité démocratique de l’Autorité palestinienne, tout en agissant en même temps pour relancer la dynamique de paix", selon M. Bonnafont. La France ne souhaite pas que la relance du processus de paix israélo-palestinien soit "conditionnée" et estime qu’elle doit se faire "en parallèle" à la mise en place d’une nouvelle Autorité palestinienne, fait-on valoir à l’Elysée.

Le règlement du conflit israélo-palestinien "aurait des répercussions partout" et "frapperait au coeur le terrorisme", avait déclaré M. Musharraf à la presse, peu avant sa rencontre avec M. Chirac. Pour le dirigeant pakistanais, le président américain, George W. Bush cherche désormais "sincèrement à trouver une solution" au conflit israélo-palestinien. "Nous savons qu’un président lors d’un second mandat est plus à même de prendre des décisions difficiles", a-t-il dit.

Là encore sur la même ligne que son homologue français, M. Musharraf a insisté sur le fait que la lutte contre le terrorisme ne devait pas se limiter à l’aspect militaire, mais devait également inclure une dimension stratégique dont le conflit israélo-palestinien faisait partie.

Le président pakistanais a également profité de son passage à Paris pour demander à son homologue français de le soutenir dans les négociations commerciales de son pays avec l’Union européenne. "Je suis heureux de dire qu’il (M. Chirac) va sûrement nous aider", a déclaré M. Musharraf en soulignant que son pays cherchait à préserver le "système de préférence généralisée" (GSP) dont bénéficient actuellement les produits pakistanais.

De son côté, selon M. Bonnafont, M. Chirac a souligné que le Pakistan devait rester "pleinement engagé sur la voie des réformes démocratiques et sociales". "C’est dans cet esprit que la France aborde dans les instances communautaires les négociations commerciales entre le Pakistan et l’Union européenne", a-t-il ajouté.

D’autre part, M. Musharraf a fait savoir que son pays était disposé à acquérir des équipements électroniques pour son nouvel avion de combat et était intéressé par "une collaboration avec la France dans le secteur de la défense".

Le président pakistanais achevait, à Paris, une longue tournée qui l’avait menée en Amérique latine, aux Etats-Unis et en Europe.

Agence France Presse

Si vous souhaitez soutenir l’activité du site web interet-general.info, vos dons sont les bienvenus sur le compte de la Banque cantonale de Genève No Z 3267.34.01 Clearing bancaire (CB) : 788 IBAN CH48 0078 8001 Z326 7340 1

Compte de chèque postal : 12-1-2

Veuillez libeller les chèques au nom de : interet-general.info

Accueil

éditeur : Frank Brunner | ouverture : 11 novembre 2000 | reproduction autorisée en citant la source