retour article original

lundi 29 mai 2017
Vous êtes ici Accueil Archives Archives Irak (13ème partie) : Décembre 2004
AP, 9 décembre 2004

Irak : La résistance attaque à Samarra, où le chef de la police démissionne


BAGDAD (AP) - Des résistants ont mené, mercredi 8 décembre 2004, une série de raids dans la ville de Samarra, à moins d’une centaine de kilomètres au nord de Bagdad, volant des armes dans un commissariat qu’ils ont ensuite fait exploser, et échangeant des tirs avec la police et les soldats américains. Au moins cinq Irakiens ont été tués et le chef de la police de la ville a démissionné.


Par ailleurs, l’armée américaine a annoncé, mercredi 8 décembre, que le bilan des soldats tués au combat en Irak depuis le début de la guerre était passé à 1001 militaires. Le dernier GI tué est un soldat atteint par des tirs d’armes légères, mardi 7 décembre 2004, à Bagdad. Le nombre total de militaires américains morts depuis mars 2003 en Irak atteint 1.78 soldats, selon un décompte de l’Associated Press.

Signe de la persistance des problèmes d’insécurité, le ministère irakien de l’Intérieur a soutenu la proposition qui aurait été faite par le Premier ministre intérimaire, Iyad Allaoui, d’organiser les élections, prévues le 30 janvier 2005, sur une durée allant jusqu’à trois semaines, pour permettre aux électeurs de voter en sécurité. La décision finale appartient à la commission électorale irakienne, dont un membre assurait que le chef du gouvernement n’avait pas mentionné cette idée.

Par ailleurs, un kamikaze a fait exploser une voiture piégée près de véhicules Bradley stationnés devant une base américaine de Samarra, blessant un civil irakien. Des forces américaines dans la ville ont essuyé des tirs de mitrailleuses et de grenades RPG qui n’ont pas fait de victimes dans leurs rangs. A la même heure, des soldats ont été la cible d’armes légères à un carrefour. Les soldats ont tiré sur deux véhicules qui refusaient de s’arrêter pour un contrôle tuant les deux conducteurs, selon l’armée.

Ailleurs, quatre résistants ont été tués dans des affrontements avec la police, à Mossoul, dans le nord de l’Irak.

A Ramadi, une ville sunnite à l’ouest de Bagdad, des accrochages ont eu lieu entre résistants et soldats américains. Trois civils ont été tués, selon un responsable de l’hôpital.

Associated Press

Si vous souhaitez soutenir l’activité du site web interet-general.info, vos dons sont les bienvenus sur le compte de la Banque cantonale de Genève No Z 3267.34.01 Clearing bancaire (CB) : 788 IBAN CH48 0078 8001 Z326 7340 1

Compte de chèque postal : 12-1-2

Veuillez libeller les chèques au nom de : interet-general.info

Accueil

éditeur : Frank Brunner | ouverture : 11 novembre 2000 | reproduction autorisée en citant la source