retour article original

dimanche 26 février 2017
Vous êtes ici Accueil Archives Archives Etats-Unis (6ème partie) : De septembre 2004 à décembre (...)
ATS, 12 décembre 2004

Etats-Unis : Washington a mis Mohamed ElBaradei sur écoute dans le but de l’évincer de l’Agence internationale de l’énergie atomique


WASHINGTON - L’administration américaine a écouté des conversations téléphoniques entre Mohamed ElBaradei, le chef de l’AIEA et des diplomates iraniens, selon le Washington Post. Le but était d’obtenir des arguments pour lui faire quitter son poste.


« Les appels interceptés n’ont fourni aucune preuve d’une conduite infâmante de la part d’ElBaradei », écrit le Post, citant trois responsables américains ayant lu les transcriptions des écoutes. « Certaines personnes pensent qu’il est trop souple avec les Iraniens, mais c’est tout », a ajouté un responsable.

L’Agence internationale de l’Energie atomique (AIEA) a refusé jusqu’à présent d’accéder au souhait des Etats-Unis de voir l’Iran déféré pour sanctions éventuelles devant le Conseil de sécurité des Nations Unies. Une partie de l’entourage du président américain George Bush souhaite empêcher M. ElBaradei de décrocher, en 2005, un troisième mandat à la tête de l’AIEA, au motif que cet Egyptien musulman de 62 ans manquerait de fermeté vis à vis de l’Iran.

Officiellement, Washington souhaite que le nombre de mandats accordés à un responsable d’organisation internationale soit limité à deux. Washington n’a pas de candidat déclaré pour succéder à Mohamed ElBaradei mais « cherche des éléments » pour soutenir sa position, selon le Washington Post. « Les accusations anonymes portées ces dernières semaines contre ElBaradei, par des responsables américains, font partie d’une campagne orchestrée » pour le faire partir, affirme le journal qui cite « plusieurs hauts responsables ».

Ainsi, la semaine dernière, M. ElBaradei a de nouveau été accusé dans la presse américaine d’avoir supprimé, à la demande de Téhéran, des passages d’un rapport qui devait être soumis au Conseil des gouverneurs de l’AIEA le 1er septembre 2004. Allégations qu’il a catégoriquement démenties, les qualifiant de « viles accusations ».

Agence télégraphique suisse

Si vous souhaitez soutenir l’activité du site web interet-general.info, vos dons sont les bienvenus sur le compte de la Banque cantonale de Genève No Z 3267.34.01 Clearing bancaire (CB) : 788 IBAN CH48 0078 8001 Z326 7340 1

Compte de chèque postal : 12-1-2

Veuillez libeller les chèques au nom de : interet-general.info

Accueil

éditeur : Frank Brunner | ouverture : 11 novembre 2000 | reproduction autorisée en citant la source