retour article original

samedi 25 mars 2017
Vous êtes ici Accueil Archives Archives Irak (13ème partie) : Décembre 2004
AFP, 19 décembre 2004

Irak : attentat à Kerbala, trois employés électoraux assassinés à Bagdad


KERBALA (AFP) - Dix personnes ont été tuées et quarante autres blessées, dimanche 19 décembre 2004, dans un attentat suicide à la voiture piégée à Kerbala tandis que trois employés d’un bureau électoral ont été abattus à Bagdad.


"Nous avons reçu 10 corps et admis 40 blessés", a déclaré le Dr Ali Ardaoui, chef du service d’urgence de l’hôpital Hussein, de la ville sainte chiite, située à une centaine de kilomètres au sud de Bagdad. "Une voiture piégée a explosé, à 13h15, dans la station de bus de Kerbala, faisant au moins 22 blessés, alors qu’une dizaine de minibus ont été détruits", avait affirmé auparavant Rahman Mechaoui, porte-parole de la police.

La station de bus se trouve à 200 mètres du mausolée de l’imam Hussein, l’un des lieux saints les plus vénérés par les chiites d’Irak et du monde. Selon des témoins, le kamikaze a tenté en vain de pénétrer dans un centre de recrutement de la police et s’est ensuite dirigé vers la station de bus où il a fait exploser sa voiture.

Mercredi 15 décembre 2004, dix personnes avaient été tuées et 40 autres blessées, dont le représentant du grand ayatollah Ali Sistani, cheikh Abdel Mehdi Kerbalaï, dans une attaque à la bombe, près de l’une des entrées du même mausolée.

A Bagdad, trois employés d’un bureau électoral ont été assassinés par des inconnus armés, quelques jours après le début de la campagne pour le scrutin du 30 janvier 2005. "Trois employés du bureau électoral de Karkh ont été abattus ce matin rue Haïfa", a déclaré le porte-parole de la Commission électorale indépendante Farid Ayar. "Deux voitures ont bloqué leur véhicule et des hommes ont ouvert le feu, tuant trois employés. Ce n’est pas en tuant des employés que les élections vont être entravées, mais les terroristes ont leur propre stratégie", a-t-il ajouté. La commission électorale emploie plusieurs milliers de personnes chargées d’organiser les élections pour une Assemblée nationale de 275 sièges, un Parlement pour la zone autonome kurde de 111 sièges et des conseils de provinces.

Par ailleurs, la télévision Al-Jazira du Qatar a rapporté que trois groupes armés en Irak menacent de tuer dix otages irakiens travaillant pour une entreprise américaine chargée de la sécurité et qu’ils détiennent. Un document vidéo diffusé par la chaîne montre les dix hommes, les mains liées et les yeux bandés, que leurs ravisseurs menacent de tuer "si la société de sécurité américaine pour laquelle ils travaillent n’arrête pas ses activités en Irak". L’un des dix est blessé et semble souffrir. Les trois groupes armés, dont les noms ne sont pas précisés par Al-Jazira, n’indiquent pas la date de la capture des otages qui, selon la chaîne "habitaient à Bagdad". Ils ne précisent pas non plus quand expire l’ultimatum.

A Amman, le syndicat des camionneurs a affirmé que les forces américaines en Irak avaient libéré cinq chauffeurs de camions jordaniens arrêtés, début décembre 2004, sous l’accusation de transporter des armes. "J’ai reçu hier (samedi 18 décembre) un appel téléphonique de la part d’un des hommes qui m’a dit que les forces américaines les avaient libérés et qu’ils rentreraient en Jordanie aujourd’hui", a déclaré à l’AFP un responsable du syndicat, Abdel Rahim al-Jamal, ajoutant qu’ils ont été lavés de tout soupçon. Les chauffeurs avaient été arrêtés, le 3 décembre 2004, en Irak, après avoir livré des voitures, et la porte-parole du gouvernement jordanien, Asma Khodr, avait alors indiqué qu’ils étaient détenus par les forces américaines et qu’Amman travaillait à obtenir leur libération.

Deux chefs égyptiens de la sécurité d’Iraqna, filiale de la compagnie égyptienne de téléphonie mobile Orascom en Irak, ont été libérés, samedi 18 décembre 2004, par les forces américaines et irakiennes qui les ont détenus trois jours en les soupçonnant d’avoir des liens avec la guérilla.

Agence France Presse

Si vous souhaitez soutenir l’activité du site web interet-general.info, vos dons sont les bienvenus sur le compte de la Banque cantonale de Genève No Z 3267.34.01 Clearing bancaire (CB) : 788 IBAN CH48 0078 8001 Z326 7340 1

Compte de chèque postal : 12-1-2

Veuillez libeller les chèques au nom de : interet-general.info

Accueil

éditeur : Frank Brunner | ouverture : 11 novembre 2000 | reproduction autorisée en citant la source