retour article original

dimanche 23 avril 2017
Vous êtes ici Accueil Informations internationales Afrique Burundi
AFP, 19 décembre 2004

Burundi : Des hélicoptères de l’armée tirent sur des rebelles en République démocratique du Congo


Vue d’une localité de la région de Mpanda

Deux hélicoptères de l’armée burundaise ont mené un raid aérien, mercredi 15 décembre, contre des combattants des Forces nationales de libération (FNL), le dernier mouvement rebelle toujours en guerre au Burundi, qui s’étaient repliés dans l’est de la République démocratique du Congo (RDC), a appris l’AFP, dimanche 19 décembre 2004, de sources concordantes.

Burundi


"Des FNL ont attaqué la localité de Mpanda et se sont repliés sur la presqu’île de Vugizo en République démocratique du Congo", a annoncé à l’AFP le porte-parole adjoint de l’armée burundaise, le commandant Adolphe Manirakiza. "Deux hélicoptères burundais ont mitraillé la position occupée par les FNL, sans toutefois violer l’espace aérien congolais", a-t-il assuré. La presqu’île de Vugizo se trouve sur la rive congolaise de la rivière Ruzizi, qui sépare les deux pays. Un responsable de la Mission de l’ONU en République démocratique du Congo (Monuc), sous couvert de l’anonymat, a assuré à l’AFP que les deux hélicoptères burundais avaient violé l’espace aérien congolais au cours de ce raid, qui a duré plusieurs heures. "C’est faux. Nos hélicoptères n’ont pas violé le territoire congolais, mais ils ont tiré sur des rebelles qui venaient d’attaquer un village, tout en veillant à rester dans l’espace aérien burundais", a insisté le commandant Manirakiza.

Deux membres des Forces nationales de libération (FNL)

Cet incident s’est déroulé alors que des affrontements opposent, depuis près d’une semaine, les troupes régulières congolaises et des mutins, dans la province du Nord-Kivu, à l’est de la République démocratique du Congo. Kinshasa accuse par ailleurs le Rwanda d’avoir envoyé ses soldats en République démocratique du Congo, où des combats ont repris depuis près d’une semaine, mais Kigali dément toute intervention.

Un soldat mutiné, à Kanyabayonga, en République démocratique du Congo

"L’armée du Burundi n’a aucune intention d’entrer en République démocratique du Congo, mais nous demandons à l’armée congolaise et à la Monuc d’éloigner les FNL de la frontière commune et de les désarmer", a poursuivi le commandant Manirakiza. Les autorités burundaises affirment que les FNL ont déplacé leur centre opérationnel dans l’est de la République démocratique du Congo, depuis quelques mois. "Les chefs, le gros des combattants des FNL qui restent se trouvent dans l’est de la République démocratique du Congo, depuis que nous exerçons contre eux une forte pression militaire", a ajouté le commandant.

Vue d’une localité de la région de Mpanda

L’armée et l’ex-principal mouvement rebelle burundais, les Forces pour la défense de la démocratie (FDD), ont engagé, depuis novembre 2003, des opérations conjointes contre les FNL, dans la province de Bujumbura rural, près de la capitale. "La sécurité s’est tellement bien améliorée que depuis hier (samedi 18 décembre 2004), les réfugiés de la commune de Kabezi ont commencé à regagner leurs domiciles", a annoncé le commandant Manirakiza. L’administration a confirmé. Plus de 30000 habitants des collines environnantes, qui ont fui les affrontements entre FNL et forces régulières, sont regroupés depuis six mois à Kabezi, un des chefs-lieux de Bujumbura rural, à 16 km au sud de la capitale.

Des soldats burundais

Le Burundi tente de sortir de 11 ans d’une guerre civile qui a fait plus de 300000 morts ; une élection présidentielle est prévue en avril 2005. Depuis plus d’un an, les FNL restent le seul mouvement rebelle en lutte armée et la paix règne dans 16 des 17 provinces du pays.

Agence France Presse

Vue d’un camp de réfugiés, au Burundi, le 20 juin 2004

Si vous souhaitez soutenir l’activité du site web interet-general.info, vos dons sont les bienvenus sur le compte de la Banque cantonale de Genève No Z 3267.34.01 Clearing bancaire (CB) : 788 IBAN CH48 0078 8001 Z326 7340 1

Compte de chèque postal : 12-1-2

Veuillez libeller les chèques au nom de : interet-general.info

Accueil

éditeur : Frank Brunner | ouverture : 11 novembre 2000 | reproduction autorisée en citant la source