retour article original

vendredi 24 février 2017
Vous êtes ici Accueil Archives Archives France (2ème partie) : De septembre 2004 à décembre 2004
AFP, 21 décembre 2004

France : Accord des pays "5+5" pour renforcer la sécurité en Méditerranée


Les ministres de la Défense de dix pays des deux rives de la Méditerranée ont signé, mardi 21 décembre 2004, à Paris, une déclaration visant à "promouvoir la sécurité en Méditerranée occidentale", face notamment au "défi du terrorisme" et à l’accroissement des trafics illégaux dans cette région.


Dans la déclaration commune, les représentants de cinq pays du sud de l’Europe (Espagne, France, Italie, Malte et Portugal) et des cinq Etats de l’Union du Maghreb arabe (Algérie, Libye, Mauritanie, Maroc et Tunisie) expriment leur "volonté de développer une initiative de coopération multilatérale dans le but de promouvoir la sécurité en Méditerranée occidentale". "Il s’agit de constater que nous avons en commun à relever un certain nombre de défis : lutte contre le terrorisme, lutte contre des trafic divers, et également lutte contre les catastrophes de type écologique ou naturel", a déclaré lors d’un point de presse la ministre de la Défense Michèle Alliot-Marie.

Trois niveaux de coopération sont prévus : réunion annuelle des ministres de la Défense en vue d’approuver un "plan d’action", "Comité directeur" chargé de suivre l’exécution de ce plan, et comités ad hoc d’experts sur les besoins spécifiques. Le premier plan d’action, approuvé lors de la réunion de mardi 21 décembre 2004, prévoit la contribution des ministères de la Défense du "dialogue 5+5" à "la surveillance maritime en Méditerranée", à la protection civile en cas de catastrophes majeures, et à "la sécurité aérienne en Méditerranée" face au "danger du terrorisme". "Ce que nous avons voulu c’est établir un dialogue de confiance", "mener une démarche qui soit progressive et pragmatique", a dit la ministre, ajoutant : "Ce que nous voulons c’est pouvoir agir".

Tous les pays étaient représentés au niveau ministériel, à l’exception de la Libye dont la délégation était conduite par le major général Ahmed Mahmoud Az Zwai, directeur de l’organisation centrale des acquisitions, de la recherche et de l’industrie dans le domaine militaire. La réunion s’est achevée par un déjeuner de travail offert par Mme Alliot-Marie à l’Hôtel de Brienne, siège du ministère de la Défense.

Agence France Presse

Si vous souhaitez soutenir l’activité du site web interet-general.info, vos dons sont les bienvenus sur le compte de la Banque cantonale de Genève No Z 3267.34.01 Clearing bancaire (CB) : 788 IBAN CH48 0078 8001 Z326 7340 1

Compte de chèque postal : 12-1-2

Veuillez libeller les chèques au nom de : interet-general.info

Accueil

éditeur : Frank Brunner | ouverture : 11 novembre 2000 | reproduction autorisée en citant la source