retour article original

samedi 29 avril 2017
Vous êtes ici Accueil Archives Archives Etats-Unis (6ème partie) : De septembre 2004 à décembre (...)
AP, 22 décembre 2004

Crimes de guerre américains : De nouveaux cas de mauvais traitements infligés à des prisonniers irakiens


WASHINGTON (AP) - Des documents internes de l’armée américaine dévoilent de nouveaux cas de mauvais traitements infligés par des soldats à des prisonniers irakiens. Ils font notamment état de la mort d’un détenu dans des circonstances suspectes et de vols d’argent lors de fouilles de maisons.


Ces rapports d’enquête, longs de plusieurs centaines de pages, ont été obtenus par l’Union américaine des droits civils (ACLU) en vertu de la loi américaine sur la liberté de l’information. L’un d’entre eux affirme qu’un soldat américain a abattu en septembre 2003 un prisonnier irakien à Takrit qui, selon lui, tentait de s’enfuir. L’enquête a montré que le militaire n’avait pas procédé aux sommations d’usage. Il a été dégradé mais pas inquiété pénalement.

Dans un autre cas, un soldat a menacé de tuer un détenu lors d’un interrogatoire s’il ne coopérait pas. Selon les enquêteurs militaire, ce genre de pratiques peuvent être considérées comme une violation des conventions de Genève, mais l’ACLU n’a découvert aucune trace de poursuites à l’encontre du soldat concerné.

Enfin, des enquêteurs militaires affirment qu’un soldat s’est tiré délibérément une balle dans le pied gauche, en mai 2003, après avoir fouillé les maisons d’insurgés irakiens. Selon eux, le soldat en question avait volé 180000 dinars irakiens et s’était volontairement tiré dans le pied lorsqu’il a appris qu’une procédure disciplinaire serait engagée contre lui. L’argent a ensuite été découvert dans son gilet par-balles et rendu aux Irakiens.

Ces nouvelles révélations font suite à d’autres informations, dévoilées la semaine dernière, selon lesquelles des agents du FBI ont infligé des sévices à des prisonniers de Guantanamo (Cuba).

Le président américain George W. Bush exige que des enquêtes approfondies soient menées pour faire la lumière sur ces affaires, a affirmé, mardi 21 décembre 2004, un porte-parole de la Maison Blanche. "Des gens doivent être tenus responsables et traînés en justice s’ils sont impliqués dans des méfaits et des mesures de punition et de prévention doivent être mises en place pour empêcher que cela ne se reproduise", a déclaré Scott McClellan.

Associated Press

Si vous souhaitez soutenir l’activité du site web interet-general.info, vos dons sont les bienvenus sur le compte de la Banque cantonale de Genève No Z 3267.34.01 Clearing bancaire (CB) : 788 IBAN CH48 0078 8001 Z326 7340 1

Compte de chèque postal : 12-1-2

Veuillez libeller les chèques au nom de : interet-general.info

Accueil

éditeur : Frank Brunner | ouverture : 11 novembre 2000 | reproduction autorisée en citant la source