retour article original

mercredi 28 juin 2017
Vous êtes ici Accueil Corruption Corruption en Italie L’affaire Parmalat
AFP, 6 février 2004

Parmalat : perquisition au siège milanais d’UBS (source judiciaire)


Une perquisition est en cours vendredi matin au siège milanais du groupe bancaire suisse UBS dans le cadre de l’enquête sur le krach du groupe agroalimentaire Parmalat, a-t-on appris de source judiciaire.

Les sièges milanais de plusieurs autres grands groupes bancaires internationaux dont celui de la Deutsche Bank, ont déjà, précédemment, été l’objet de perquisitions de la part de la Garde des Finances, la police financière italienne.


Parmalat, numéro un italien de l’agroalimentaire et spécialiste des produits laitiers opérant dans une trentaine de pays, est au coeur d’un scandale financier sans précédent en Italie avec la découverte d’un trou dans sa comptabilité dépassant les 14 milliards d’euros.

L’enquête a conduit à l’ouverture d’une information judiciaire à l’encontre de 25 personnes, dont l’ex-patron fondateur de Parmalat, Calisto Tanzi.

Plusieurs banques italiennes et étrangères ont été prise dans la tourmente pour le rôle joué tant aux côtés de l’ancienne direction de Parmalat qu’auprès des épargnants ou des investisseurs ayant placé leur argent sur des titres du groupe aujourd’hui dépourvus de valeur.

Calisto Tanzi

Si vous souhaitez soutenir l’activité du site web interet-general.info, vos dons sont les bienvenus sur le compte de la Banque cantonale de Genève No Z 3267.34.01 Clearing bancaire (CB) : 788 IBAN CH48 0078 8001 Z326 7340 1

Compte de chèque postal : 12-1-2

Veuillez libeller les chèques au nom de : interet-general.info

Accueil

éditeur : Frank Brunner | ouverture : 11 novembre 2000 | reproduction autorisée en citant la source