retour article original

jeudi 30 octobre 2014
Vous êtes ici Accueil Archives Archives Proche Orient (10ème partie) : De janvier 2005 à mars (...)
AFP, 6 janvier 2005

Proche Orient : Anthony Blair appelle les Palestiniens à s’engager dans la conférence de mars 2005


Des blindés israéliens près de Khan Younis, le 30 décembre 2004

Le Premier ministre britannique, Tony Blair, a appelé, jeudi 6 janvier, les dirigeants palestiniens sceptiques à s’engager dans la conférence prévue en mars 2005, à Londres, expliquant qu’il s’agissait d’un "travail préparatoire" pour revenir à de véritables négociations de paix.

Une rue inondée du camp de réfugiés de Jebaliya, le 5 janvier 2005


"J’ai beaucoup de sympathie pour le peuple palestinien, mais la réalité est que nous ne reviendrons pas à des négociations sur le statut final, ce que les Palestiniens veulent, sans travail préparatoire", a-t-il dit, ajoutant que ce travail serait fait au cours de la conférence d’une journée prévue à Londres en mars. "Si l’Europe verse de l’argent, elle veut être sûre que cet argent est utilisé de façon appropriée", a averti le Premier ministre dans sa conférence de presse mensuelle. "C’est la seule manière de revenir à la feuille de route", a-t-il dit. La feuille de route, restée lettre morte depuis son lancement en juin 2003, est un plan de paix international qui prévoit la création en 2005 d’un Etat palestinien indépendant en Cisjordanie et dans la bande de Gaza.

Un soldat israélien passe près du cadavre d’un Palestinien abattu alors qu’il tentait de s’infiltrer dans la colonie de Ganei Tal, le 6 janvier 2005

Tony Blair a assuré, jeudi 6 janvier 2005, n’avoir "aucun doute" sur la détermination du président américain George W. Bush, auquel il a parlé "ces derniers jours", de faire avancer le processus de paix au Proche-Orient. "Son engagement est fondé sur la prémisse que nous mettions en place des plans qui garantissent que l’Etat palestinien dont nous voulons l’émergence est viable, non seulement en termes de territoires, mais aussi d’institutions politiques, d’économie et de mesures de sécurité", a-t-il poursuivi. "Nous n’aurons pas de conférence de paix avec les Israéliens tant que nous n’aurons pas fait le travail préparatoire. C’est la réalité", a déclaré M. Blair, ajoutant qu’une telle conférence de paix, si elle a lieu, ne serait pas dirigée par la Grande-Bretagne : "Ce ne sera pas à moi de le faire, mais au président Bush et aux Américains. "La conférence prévue début mars à Londres sera centrée sur les réformes que la direction palestinienne doit accomplir pour être un interlocuteur d’Israël et des Etats-Unis et profiter du désengagement prévu de Gaza. La future secrétaire d’Etat américaine Condoleezza Rice, ainsi que des représentants du Quartette (ONU, Union européenne, Etats-Unis, Russie) et du Japon, du Canada, de l’Egypte, de la Jordanie et de l’Arabie saoudite notamment devraient participer cette réunion d’une journée.

Un vendeur de fruits palestinien à proximité du Mur israélien, à Qalandiya, le 6 janvier 2005

Le Comité des forces nationales et islamiques dans la bande de Gaza, qui regroupe 13 factions palestiniennes dont le Fatah et le Hamas, a dénoncé dimanche la conférence de Londres, affirmant qu’elle servirait les intérêts d’Israël et constituait une "ingérence dans les affaires intérieures palestiniennes". Le Premier ministre palestinien Ahmad Qoreï avait déclaré auparavant que son peuple avait "besoin d’une conférence internationale de paix et non pas d’une (simple) réunion" sur les réformes palestiniennes.

Agence France Presse

Un policier palestinien à Gaza City, le 6 janvier 2005

Préparation des élections à Ramallah, le 6 janvier 2005

Si vous souhaitez soutenir l’activité du site web interet-general.info, vos dons sont les bienvenus sur le compte de la Banque cantonale de Genève No Z 3267.34.01 Clearing bancaire (CB) : 788 IBAN CH48 0078 8001 Z326 7340 1

Compte de chèque postal : 12-1-2

Veuillez libeller les chèques au nom de : interet-general.info

Accueil

éditeur : Frank Brunner | ouverture : 11 novembre 2000 | reproduction autorisée en citant la source