retour article original

dimanche 25 juin 2017
Vous êtes ici Accueil Archives Archives Côte d’Ivoire (2ème partie) : Du 10 janvier 2005 au 28 décembre (...)
AFP, 10 janvier 2005

Côte d’Ivoire : Le directeur de la Radio télévision reprend ses fonctions


ABIDJAN (AFP) - Le directeur de la Radio télévision ivoirienne (RTI), Kébé Yacouba, a repris effectivement, lundi 10 janvier 2005, à Abidjan, ses fonctions dont il avait été écarté le 4 novembre 2004.


"Je reprends effectivement mes fonctions ce lundi, je me rends en ce moment même à mon bureau", a déclaré à l’AFP M. Kébé. "Officiellement, j’étais censé reprendre le 3 janvier. Mais pour des raisons de sécurité, j’ai préféré attendre aujourd’hui avant de revenir physiquement à la RTI", a-t-il expliqué, ajoutant : "je vais observer et faire le point sur la situation".

Le directeur de la télévision publique ivoirienne avait été débarqué de son poste, le 4 novembre 2004, par Jean-Paul Dahily, proche du pouvoir du président ivoirien Laurent Gbagbo. M. Dahily avait été installé de force à la tête de la RTI par des militaires, le jour-même où l’aviation loyaliste a commencé à bombarder les positions de la rébellion contrôlant le nord du pays depuis plus de deux ans. Un de ces bombardements avait provoqué la mort de neuf soldats français dans un camp à Bouaké, le fief des rebelles. En représaille, l’armée française avait détruit l’aviation ivoirienne, provoquant de violentes manifestations antifrançaises.

La RTI était alors devenue un organe de propagande au service du régime de Laurent Gbagbo, relayant une violente campagne anti-française orchestrée par le pouvoir et s’illustrant par des "appels au crime, des mensonges et des mots d’ordre organisant les violences de la rue", selon l’organisation de défense de la presse Reporters sans frontières (RSF).

Le retour en fonction de M. Kébé intervient alors qu’une polémique s’est développée sur la reprise en main par le pouvoir de la RTI. Un proche du président Gbagbo, Oulaï Siéné, a été nommé, début janvier 2005, président du conseil d’administration (PCA) de la RTI pour trois ans, suscitant les protestations de l’opposition. La nomination de M. Oulaï est intervenue après l’adoption, en décembre 2004, par les députés ivoiriens, à l’unanimité, toutes tendances confondues, d’une nouvelle loi sur la communication audiovisuelle, faisant passer la RTI du statut de société d’économie mixte à celui de société d’Etat. Selon cette loi, le conseil d’administration de la RTI, dont est issu le nouveau PCA, nomme le directeur général de la RTI et peut le révoquer à tout moment.

Agence France Presse

Si vous souhaitez soutenir l’activité du site web interet-general.info, vos dons sont les bienvenus sur le compte de la Banque cantonale de Genève No Z 3267.34.01 Clearing bancaire (CB) : 788 IBAN CH48 0078 8001 Z326 7340 1

Compte de chèque postal : 12-1-2

Veuillez libeller les chèques au nom de : interet-general.info

Accueil

éditeur : Frank Brunner | ouverture : 11 novembre 2000 | reproduction autorisée en citant la source