retour article original

jeudi 17 août 2017
Vous êtes ici Accueil Informations internationales Afrique Algérie
AP, 18 janvier 2005

Algérie : Abdelaziz Bouteflika gracie plus de 5000 détenus à la faveur de l’Aïd


Vue d’Alger

ALGER (AP) - Le président algérien, Abdelaziz Bouteflika, a décidé de mesures de grâce au profit de 5065 détenus, condamnés définitivement, à l’occasion de la célébration de l’Aïd El-Kébir, célébré jeudi 20 janvier et vendredi 21 janvier 2005, a annoncé un communiqué de la présidence.

Algérie


Ces grâces, décidées en vertu des pouvoirs qui sont conférés au chef de l’Etat par la Constitution, comportent des remises totales et partielles. Sont notamment exclues du bénéfice de ces mesures les personnes condamnées pour actes de terrorisme et de subversion, atteintes à la sûreté de l’Etat, meurtre, assassinat, parricide, infanticide, violences volontaires sur ascendant, viol, attentat à la pudeur avec violence, inceste, incendie volontaire, détournement de deniers publics ou privés, corruption, trafic d’influence, évasion, fausse monnaie, contrebande, vols qualifiés et trafic de stupéfiants.

Abdullah et Khadija Ahmed lisent une lettre de leur père, Mustafa Ahmed, détenu à Guantanamo, le 23 décembre 2004

"En traduisant par ces mesures la volonté de la société algérienne de promouvoir les valeurs de mansuétude, de solidarité et de pardon, le président de la République attend des bénéficiaires d’en saisir le sens profond et d’oeuvrer à leur propre réinsertion sociale", conclut le communiqué de la présidence.

Associated Press

Abdelaziz Bouteflika

Si vous souhaitez soutenir l’activité du site web interet-general.info, vos dons sont les bienvenus sur le compte de la Banque cantonale de Genève No Z 3267.34.01 Clearing bancaire (CB) : 788 IBAN CH48 0078 8001 Z326 7340 1

Compte de chèque postal : 12-1-2

Veuillez libeller les chèques au nom de : interet-general.info

Accueil

éditeur : Frank Brunner | ouverture : 11 novembre 2000 | reproduction autorisée en citant la source