retour article original

dimanche 26 février 2017
Vous êtes ici Accueil Archives Archives Irak (14ème partie) : Janvier 2005
Reuters, 24 janvier 2005

Irak : Washington promet une "sécurité élaborée" pour le scrutin

par Carol GIACOMO et Ibon VILLELABEITIA


WASHINGTON (Reuters) - John Negroponte, ambassadeur des Etats-Unis en Irak, a promis la mise en oeuvre de "plans de sécurité élaborés" pour les élections irakiennes du 30 janvier 2005, mais a reconnu qu’il n’y avait aucune "garantie absolue", alors que l’activiste jordanien Abou Moussab Al-Zarkaoui a annoncé une "guerre sans merci" contre ce scrutin.


Une semaine jour pour jour avant ces élections qui doivent doter l’Irak d’une assemblée nationale de transition, l’allié présumé du réseau Al Qaïda a promis de s’en prendre à tous ceux qui participeraient au scrutin. "Nous avons déclaré une guerre sans merci contre le principe de démocratie et contre tous ceux qui tentent de l’appliquer", déclare la voix, qui ressemble à celle de Zarkaoui, ennemi numéro un de Washington en Irak, dans un enregistrement diffusé sur un site internet.

Il n’existe "aucune garantie absolue" pour que les opérations de vote puissent être conduites sur la totalité du territoire, a reconnu John Negroponte, qui a multiplié, dimanche 23 janvier 2005, les interventions sur les réseaux de télévision américains. "Mais je peux vous dire que nous avons des plans élaborés, que des mesures de sécurité minutieuses sont en train d’être prises et que dans de larges régions du pays, dans la majeure partie du pays, les gens pourront aller voter en toute sécurité", a-t-il affirmé sur l’antenne de Fox News. Le diplomate, interrogé depuis Bagdad, n’est pas entré dans le détail de ces plans mais a évoqué une coordination entre la Force multinationale (FMN) sous commandement américain et les nouvelles forces irakiennes.

La "sécurité visible" confiée aux forces irakiennes

D’après le général John Batiste, commandant de la première division d’infanterie déployée dans le fief sunnite au nord de Bagdad, les forces américaines ne devraient pas se montrer aux abords des bureaux de vote, dont la "sécurité visible" serait assurée par les forces irakiennes. Mais les soldats américains se tiendront prêts à intervenir en cas de nécessité. Les autorités provisoires irakiennes ont annoncé pour leur part des mesures incluant un couvre-feu, des interdictions de mouvements entre les provinces du pays, une restriction sévère de la circulation routière et la prohibition du port d’armes. Même l’emplacement des bureaux de vote devrait être rendu public à la dernière minute afin de compliquer la préparation d’attentats.

"Y aura-t-il des attentats le jour du scrutin ? Et comment ! Les insurgés vont tenter d’amener un véhicule piégé au plus près pour infliger le plus de pertes. Nous le savons. C’est leur tactique", a poursuivi le général Batiste. Mais il dit avoir "beaucoup de confiance dans la capacité des forces irakiennes à assurer le contrôle de la situation". "Nous serons en renforts, et nous le ferons de façon décisive", a-t-il ajouté.

Washington, comme l’a indiqué par ailleurs John Negroponte, admet que certaines régions, "comme le centre et le triangle sunnite", seront problématiques, mais l’ambassadeur des Etats-Unis à Bagdad s’attend néanmoins à une forte participation dans le sud et le nord du pays. Sur ABC, il a estimé que le simple fait que ces élections se déroulent donnerait la mesure du succès de cette consultation, la première depuis le renversement de Saddam Hussein en avril 2003. Il a également indiqué que le taux de participation parmi la communauté sunnite, minoritaire face aux chiites, ne devrait pas être "l’arbitre de la légitimité de cette élection" puisque les sunnites, qui monopolisaient le pouvoir sous Saddam, auront d’autres occasions de s’exprimer lors de scrutins ultérieurs.

Carol GIACOMO avec Ibon VILLELABEITIA à Tikrit

Si vous souhaitez soutenir l’activité du site web interet-general.info, vos dons sont les bienvenus sur le compte de la Banque cantonale de Genève No Z 3267.34.01 Clearing bancaire (CB) : 788 IBAN CH48 0078 8001 Z326 7340 1

Compte de chèque postal : 12-1-2

Veuillez libeller les chèques au nom de : interet-general.info

AUTEURS 

  • Carol GIACOMO et Ibon VILLELABEITIA

  • Accueil

    éditeur : Frank Brunner | ouverture : 11 novembre 2000 | reproduction autorisée en citant la source