retour article original

dimanche 20 août 2017
Vous êtes ici Accueil Archives Archives Etats-Unis (7ème partie) : De janvier 2005 à décembre (...)
ATS, 25 janvier 2005

Etats-Unis : Le Pentagone admet l’existence d’une unité secrète de renseignement


WASHINGTON - Le Pentagone dispose bien d’une nouvelle unité secrète de renseignement à l’étranger depuis 2003, ont admis des sources au sein du Pentagone. Le ministère américain avait nié qu’une telle entité soit sous l’autorité du secrétaire à la Défense Rumsfeld.


Des missions de renseignement sont effectuées à l’étranger pour le compte d’une unité auparavant inconnue au sein du Pentagone, se dénommant Unité de soutien stratégique, placée sous l’autorité de l’agence de renseignement du ministère de la Défense, la DIA, ont indiqué des responsables du ministère, lundi 24 janvier 2005, sous couvert de l’anonymat.

Selon ces sources, les équipes, constituées d’officiers, de linguistes, d’analystes et d’enquêteurs, travaillent de concert avec des membres des forces spéciales sur des missions spécifiques afin d’améliorer les capacités de « renseignement humain », qui ont fait défaut aux Etats-Unis lors de la préparation de la guerre en Irak notamment. « L’intention est d’aider à fournir plus de renseignement en temps réel pour les opérations militaires sur le terrain », a souligné le porte-parole du Pentagone, Laurence DiRita. « La capture de Saddam (Hussein) a nécessité beaucoup de renseignements très fins », a-t-il dit.

Le Washington Post a révélé, ce week-end, l’existence, depuis deux ans, d’une agence de renseignement secrète sous le contrôle direct de Donald Rumsfeld. Selon le journal, cette unité permettait à M. Rumsfeld d’avoir une autorité sur certaines activités de renseignement comme les méthodes d’interrogatoires de prisonniers ou le recrutement d’espions étrangers. Le Pentagone a d’abord nié, lundi 24 janvier, dans un communiqué ambigu, l’existence d’une telle cellule sous l’autorité de M. Rumsfeld. « Il n’y a aucun service qui soit directement dépendant du secrétaire à la Défense pour des opérations clandestines comme cela est décrit dans un article du Washington Post » publié dimanche 23 janvier 2005, déclarait le communiqué.

Agence télégraphique suisse

Si vous souhaitez soutenir l’activité du site web interet-general.info, vos dons sont les bienvenus sur le compte de la Banque cantonale de Genève No Z 3267.34.01 Clearing bancaire (CB) : 788 IBAN CH48 0078 8001 Z326 7340 1

Compte de chèque postal : 12-1-2

Veuillez libeller les chèques au nom de : interet-general.info

Accueil

éditeur : Frank Brunner | ouverture : 11 novembre 2000 | reproduction autorisée en citant la source