retour article original

dimanche 23 juillet 2017
Vous êtes ici Accueil Archives Archives Proche Orient (10ème partie) : De janvier 2005 à mars (...)
Reuters, AP, 28 janvier 2005

Proche Orient : Désescalade prometteuse entre Israéliens et Palestiniens

par Nidal Al-MOUGHRABI


Un soldat israélien à Naplouse, le 24 janvier 2005

GAZA (Reuters) - Une semaine après un premier déploiement dans le nord de la bande de Gaza, quelque 2000 membres de la police palestinienne ont pris position dans le Sud, renouant les fils, rompus depuis quatre ans, de la coopération israélo-palestinienne en matière de sécurité.

Un blindé israélien à Kissufim, le 27 janvier 2005


Ce nouveau succès obtenu par le président de l’Autorité autonome, Mahmoud Abbas, a toutefois été accompagné par celui du Hamas, qui semble s’être taillé la part du lion à l’occasion des élections municipales de jeudi 26 janvier 2005 dans la bande de Gaza. Pour beaucoup, le scrutin relevait de l’épreuve de force entre l’organisation islamiste et le successeur de Yasser Arafat, qui s’efforce d’obtenir un cessez-le-feu de la part des factions armées pour relancer le processus de paix.

Des policiers palestiniens à Deir Al-Balah, le 28 janvier 2005

"Percée historique"

Depuis son élection à la tête de l’Autorité palestinienne, le 9 janvier 2005, Mahmoud Abbas a entrepris de normaliser la situation dans la bande de Gaza et d’y rétablir l’état de droit qui faisait défaut sous son prédécesseur, avec lequel le Premier ministre israélien, Ariel Sharon, refusait de traiter. Saluant les efforts de l’Autorité autonome, ce dernier a estimé, jeudi 27 janvier 2005, que les conditions étaient désormais favorables à une "percée historique" vers la paix. Si les Palestiniens s’appliquent à "mettre fin au terrorisme et à l’incitation à la violence", a-t-il poursuivi, Israël pourrait prendre des contacts pour faire avancer la "feuille de route" pour la paix, qui doit notamment aboutir à la création d’un Etat palestinien.

Des policiers palestiniens à Deir Al-Balah, le 28 janvier 2005

Le président des Etats-Unis exprime lui aussi son satisfecit, saluant dans une interview publiée, vendredi 28 janvier 2005, par le New York Times, la détermination dont Mahmoud Abbas a fait preuve dès les premiers jours de son mandat. "Il apporte l’assurance qu’il se consacrera à 100 % à la sécurité du peuple des deux côtés, face aux terroristes. Et, pour moi, il s’agit d’un départ impressionnant", se félicite George Bush.

Des policiers palestiniens à Deir Al-Balah, le 28 janvier 2005

Soucieuse de saisir l’opportunité, la Maison blanche dépêchera la secrétaire d’Etat, Condoleezza Rice, dans la région, début février 2005, pour son premier déplacement officiel à l’étranger.

Des policiers palestiniens à Deir Al-Balah, le 28 janvier 2005

Mohammed Dahlan, confident de Mahmoud Abbas, a par ailleurs annoncé qu’Israël avait accepté le principe d’un retrait des villes de Cisjordanie qui passeraient sous le contrôle des services de sécurité palestiniens. Ce retrait fait effectivement partie des options envisagées, ont confirmé les autorités israéliennes, mais le gouvernement approuvera formellement l’initiative une fois que l’Autorité palestinienne lui aura présenté un projet en bonne et due forme.

Une Palestinienne au point de passage de Tufah, près de la colonie israélienne de Neve Dekalim, le 28 janvier 2005

Autre sujet sensible, celui des prisonniers palestiniens détenus en Israël devrait figurer à l’ordre du jour du sommet qui doit réunir Mahmoud Abbas et Ariel Sharon en février, a-t-on ajouté. Un responsable palestinien a précisé que cette rencontre pourrait avoir lieu le 8 février 2005.

Une maison détruite par l’armée israélienne, à Rafah, le 28 janvier 2005

Seul revers enregistrés par Mahmoud Abbas, le Hamas aurait remporté sept des dix conseils en jeu lors des élections municipales, selon des résultats non officiels. Le Centre d’études politiques palestinien ajoute que les représentants de la formation islamiste sont en mesure de l’emporter dans trois des quatre principales circonscriptions. Les résultats officiels sont attendus dans la journée.

Inspection d’un véhicule, à Rafah, le 28 janvier 2005

Opérations limitées

L’armée israélienne a annoncé, vendredi 28 janvier 2005, qu’elle réduisait ses opérations dans la bande de Gaza, à la suite du déploiement des forces de sécurité palestiniennes, et qu’elle allait, dans le même temps limiter ses attaques contre les milieux résistants en Cisjordanie. "Les opérations de l’armée israélienne dans la bande de Gaza cesseront dans les zones où les forces de sécurité palestiniennes se sont déployées", a déclaré l’armée dans un communiqué. "Le chef d’état-major a ordonné que les tirs contre des terroristes en Cisjordanie soient limités aux seuls cas de menace imminente émanant de cellules terroristes actives et seulement avec son autorisation expresse".

Nidal Al-MOUGHRABI

Des policiers palestiniens à Rafah, le 28 janvier 2005

Israël ordonne l’arrêt des opérations, dans la bande de Gaza, dans tous les secteurs tenus par les policiers palestiniens

JERUSALEM (AP) - Le chef de l’armée israélienne a donné l’ordre à ses troupes, vendredi 28 janvier 2005, de cesser leurs opérations dans tous les secteurs de la Bande de Gaza où les policiers palestiniens ont été déployés, annonce la radio israélienne. Le général Moshe Yaalon a donné cet ordre après la fin du déploiement de centaines de policiers palestiniens dans le sud et le centre de la Bande de Gaza pour prévenir les attaques militantes contre des cibles israéliennes. Les policiers palestiniens s’étaient également déployés dans le nord de la Bande de Gaza au début de la semaine.

Un policier palestinien à Rafah, le 28 janvier 2005

En Cisjordanie, les forces israéliennes devraient se retirer de plusieurs localités dans les jours qui viennent et commencer à démanteler quelques barrages, dans le cadre d’un accord sur la sécurité avec les Palestiniens.

Des policiers palestiniens à Khan Younis, le 28 janvier 2005

La semaine prochaine, les trois principaux points de passage de Gaza -Karni, Erez et Rafah- devraient ouvrir aux marchandises et voyageurs palestiniens.

Associated Press

Des policiers palestiniens à Khan Younis, le 28 janvier 2005

Des policiers palestiniens à Khan Younis, le 28 janvier 2005

Des policiers palestiniens à Khan Younis, le 28 janvier 2005

Si vous souhaitez soutenir l’activité du site web interet-general.info, vos dons sont les bienvenus sur le compte de la Banque cantonale de Genève No Z 3267.34.01 Clearing bancaire (CB) : 788 IBAN CH48 0078 8001 Z326 7340 1

Compte de chèque postal : 12-1-2

Veuillez libeller les chèques au nom de : interet-general.info

AUTEURS 

  • Nidal Al-MOUGHRABI

  • Accueil

    éditeur : Frank Brunner | ouverture : 11 novembre 2000 | reproduction autorisée en citant la source