retour article original

samedi 29 avril 2017
Vous êtes ici Accueil Archives Archives Irak (14ème partie) : Janvier 2005
AFP, 30 janvier 2005

Irak : Elections sous la menace des extrémistes


BAGDAD (AFP) - Les bureaux de vote ont ouvert, dimanche 30 janvier 2005, en Irak, où se déroulent les premières élections multipartites depuis un demi-siècle, dans une atmosphère de peur, en raison des menaces de mort proférées par les groupes extrémistes, notamment celui du Jordanien représentant d’Al-Qaïda, Abou Moussab Al-Zarqaoui.


Une personne a été tuée, outre le kamikaze, et quatre autres blessées dans un attentat suicide qui a visé, dimanche 30 janvier 2005, un bureau de vote de l’ouest de Bagdad, un peu plus d’une heure après l’ouverture du scrutin. Par ailleurs, de fortes explosions ont secoué le centre de Bagdad, près d’une heure et demie après le début des opérations de vote, sans qu’il ne soit possible d’en déterminer l’origine.

Le chef de la localité de la ville sunnite de Samarra, Taha Hussein, a affirmé, dimanche 30 janvier, que les élections n’auront pas lieu dans sa ville, située à 125 km au nord de Bagdad, en raison de la situation sécuritaire. La résistance est présente dans cette localité et a menacé de mort ceux qui se rendraient aux urnes. Le groupe d’Abou Moussab Al-Zarqaoui a revendiqué une attaque suicide, samedi 29 janvier, contre un bureau de vote, qui a fait huit tués et répété ses menaces de faire couler le sang dimanche 30 janvier 2005, selon un communiqué qui lui est attribué sur un site islamiste.

Le scrutin devrait voir la victoire de la majorité chiite, écartée du pouvoir depuis la création du pays il y a 80 ans, alors qu’une grande partie de la communauté sunnite, qui a gouverné l’Irak durant cette période, devrait dans sa grande majorité bouder le scrutin. A l’inverse, les Kurdes, qui jouissent, depuis bientôt quinze ans d’une large autonomie, devraient voter en masse.

Selon la commission électorale, 14,2 million d’électeurs, âgé de plus de 18 ans, auront la possibilité de se prononcer dans 5159 bureaux, ouverts dimanche de 07h00 à 17h00. Environ 17000 candidats et 223 listes seront en lice pour trois scrutins qui se déroulent le même jour. Pour pourvoir les 275 sièges de l’Assemblée nationale chargée notamment de rédiger la Constitution permanente, 111 listes et 7761 postulants sont en compétition. Les Irakiens doivent également choisir les 41 membres de chacun des 17 conseils provinciaux et les 51 du Conseil de Bagdad. Les Kurdes devront en outre choisir les 111 députés de leur Assemblée autonome. Treize listes sont en compétition.

Ces élections se déroulent dans une atmosphère de crainte d’attentats et d’assassinats. Depuis début janvier, 400 personnes sont mortes dans les violences et au cours de la la seule journée de vendredi 28 janvier 2005, 45 bureaux de vote ont été attaqués. Sur des affiches, le groupe Zarqaoui a qualifié les élections "d’hérésie" et a menacé de mort tout ceux qui s’approcheraient des bureaux de vote. Le pays est en état de siège.

L’aéroport est fermé jusqu’à dimanche 30 janvier au soir et les frontières jusqu’à lundi 31 janvier 2005. Un couvre-feu est imposé dans la plupart des villes et la circulation automobile est totalement interdite dans le pays. Des chars et des véhicules militaires américains et irakiens sont positionnés dans la capitale.

Un des enjeux du scrutin va être la participation. Si la commission électorale mise sur un taux de 60 %, le président Ghazi Al-Yaouar s’est dit pessimiste sur le nombre de votants "en raison de la détérioration des conditions de sécurité". Les résultats du scrutin à la proportionnelle par liste ne devraient pas être connus avant plusieurs jours.

Agence France Presse

Si vous souhaitez soutenir l’activité du site web interet-general.info, vos dons sont les bienvenus sur le compte de la Banque cantonale de Genève No Z 3267.34.01 Clearing bancaire (CB) : 788 IBAN CH48 0078 8001 Z326 7340 1

Compte de chèque postal : 12-1-2

Veuillez libeller les chèques au nom de : interet-general.info

Accueil

éditeur : Frank Brunner | ouverture : 11 novembre 2000 | reproduction autorisée en citant la source