retour article original

lundi 21 août 2017
Vous êtes ici Accueil Archives Archives Irak (14ème partie) : Janvier 2005
AP, 31 janvier 2005

Irak : Washington a perdu toute trace d’environ 9 milliards de dollars alloués aux ministères irakiens


WASHINGTON (AP) - Les autorités américaines en Irak ont perdu toute trace d’une somme d’environ 9 milliards de dollars (7 milliards d’euros) transférée aux ministères irakiens, dépourvus de contrôles financiers, de la sécurité, des communications et du personnel adéquats, selon un audit effectué par un inspecteur général américain.


Les responsables américains comptaient sur les agences des comptes irakiennes pour vérifier la gestion de ces fonds, mais ces bureaux des comptes ne fonctionnaient même pas au moment où l’argent a été alloué aux ministères entre octobre 2003 et juin 2004, selon ce rapport.

Les conclusions de cet audit, effectué par Stuart Bowen Jr., inspecteur général chargé de la vérification des comptes pour la reconstruction de l’Irak, ont été dévoilées dimanche 30 janvier 2005. Washington a déboursé 8,8 milliards de dollars (6,7 milliards d’euros) aux ministères irakiens "sans assurance que ces sommes étaient comptabilisées", a souligné Stuart Bowen Jr. qui a rendu public plusieurs rapports sur l’Autorité provisoire de la coalition en Irak, qui a administré l’Irak entre juin 2003 et juin 2004.

Réagissant à aux conclusions de cet inspecteur général, l’administrateur civil en chef de cette Autorité, le diplomate américain L. Paul Bremer, a estimé, dans un communiqué, que cet audit comportait "de nombreuses idées fausses et inexactitudes" et manquait de jugement professionnel. Paul Bremer a ainsi noté que le rapport "supposait que les procédures de comptabilité et de budgétisation à l’occidentale pouvaient être immédiatement et entièrement appliquées en plein milieu d’une guerre."

Le porte-parole du Pentagone, Bryan Whitman, a pour sa part estimé, dimanche 30 janvier 2005, que l’Autorité provisoire de coalition en Irak avait été bridée par "les conditions extraordinaires" dans lesquelles elle a dû travailler durant sa mission en Irak. "Nous sommes simplement pas d’accord avec les conclusions de l’audit selon lesquelles l’Autorité provisoire de coalition n’a pas fourni des contrôles adéquats", a-t-il déclaré, ajoutant que le transfert des sommes faisait partie de la mission de l’Autorité de restaurer la gouvernance irakienne.

Associated Press

Si vous souhaitez soutenir l’activité du site web interet-general.info, vos dons sont les bienvenus sur le compte de la Banque cantonale de Genève No Z 3267.34.01 Clearing bancaire (CB) : 788 IBAN CH48 0078 8001 Z326 7340 1

Compte de chèque postal : 12-1-2

Veuillez libeller les chèques au nom de : interet-general.info

Accueil

éditeur : Frank Brunner | ouverture : 11 novembre 2000 | reproduction autorisée en citant la source