retour article original

lundi 20 février 2017
Vous êtes ici Accueil Archives Archives Irak (14ème partie) : Janvier 2005
Reuters, 31 janvier 2005

Irak : Al-Qaida promet de continuer "la guerre sainte"


DOUBAI (Reuters) - L’organisation Al-Qaida en Irak a qualifié, lundi 31 janvier 2005, de "jeu américain" le scrutin de la veille et s’est engagée à poursuivre sa "guerre sainte" dans le pays.


"Au sein de l’Organisation Al-Qaida pour la guerre sainte en Irak, nous continuerons la djihad (guerre sainte) jusqu’à ce que la bannière de l’islam flotte au-dessus de l’Irak", déclare le groupe dans un communiqué diffusé sur un site internet où elle qualifie la démocratie de "non islamique". "Ce n’est qu’un jeu des Américains dont ils pensent qu’il va les protéger (...). Nous sommes les ennemis de la démocratie et de ce ceux qui la soutiennent, et nous n’accepterons que le pouvoir de Dieu et de Son Prophète, pas celui (du président américain George) Bush ou (du Premier ministre provisoire irakien Iyad) Allaoui."

Le scrutin de dimanche 30 janvier 2005 a été généralement qualifié de succès puisque, contre toute attente, environ huit millions d’Irakiens ont voté -sur 14 millions d’électeurs inscrits-, faisant apparemment mentir les prédictions selon lesquelles une majorité d’Irakiens resteraient chez eux par crainte des attentats.

Les groupes extrémistes, tels que l’Organisation Al Qaïda en Irak, dirigée par l’activiste sunnite jordanien Abou Moussab Al-Zarkaoui, avaient promis un bain de sang le jour du scrutin, et recommandé aux Irakiens de ne pas y prendre part. "Nos frères devraient savoir que hier était un jour donné par Dieu aux moudjahidine, puisque nous avons vraiment réussi à toucher l’ennemi", poursuit le communiqué. "Ne croyez pas leurs médias mensongers, parce que dans beaucoup de circonscriptions les élections n’ont pas eu lieu. Les élections qui se sont effectivement tenues dans les zones sunnites n’étaient destinées qu’à tromper les gens. De nombreux bureaux de vote ont dû être fermés, et les projets d’extension du vote annulés."

Si, en de nombreux endroits, les électeurs ont été nombreux à faire la queue, dimanche 30 janvier 2005, pour voter, ils l’étaient beaucoup moins dans les régions à dominante sunnite, où les résistants sont les plus présents. Cette tendance pourrait poser des problèmes de légitimité au futur gouvernement irakien issu des urnes.

Reuters

Si vous souhaitez soutenir l’activité du site web interet-general.info, vos dons sont les bienvenus sur le compte de la Banque cantonale de Genève No Z 3267.34.01 Clearing bancaire (CB) : 788 IBAN CH48 0078 8001 Z326 7340 1

Compte de chèque postal : 12-1-2

Veuillez libeller les chèques au nom de : interet-general.info

Accueil

éditeur : Frank Brunner | ouverture : 11 novembre 2000 | reproduction autorisée en citant la source