retour article original

vendredi 24 février 2017
Vous êtes ici Accueil Archives Archives Irak (15ème partie) : Février 2005
ATS, 1er février 2005

Irak : Quatre morts après une mutinerie dans un camp de prisonniers


BAGDAD (ATS) Des militaires américains ont abattu quatre prisonniers, lundi 31 janvier 2005, lors d’une mutinerie dans le principal centre de détention de résistants présumés en Irak, a annoncé l’armée américaine. Six autres personnes ont également été blessées.


Des centaines de détenus de Camp Bucca, dans le sud de l’Irak, ont été impliqués dans cet incident qui a duré 45 minutes. "La violence a éclaté après une fouille de routine pour trouver des objets non autorisés dans l’un des dix quartiers du camp", a indiqué l’armée dans un communiqué. "L’émeute a ensuite gagné rapidement trois autres quartiers, les détenus jetant des pierres et fabriquant des armes en utilisant du matériel se trouvant dans leurs zones", ajoute le communiqué. Après avoir tenté de faire cesser l’émeute en utilisant des armes non létales, les gardes ont ouvert le feu à balles réelles. "La cause de l’émeute et le recours à la force font l’objet d’une enquête par la hiérarchie du commandement et la division des enquêtes criminelles de l’armée", selon le communiqué. Aucun blessé grave n’a été signalé dans les rangs américains à l’issue de cet incident, selon un responsable américain.

Certains des 4700 détenus de Camp Bucca sont incarcérés depuis plus d’un an, a souligné le responsable. Au total, 7000 personnes sont détenues par les Américains en Irak, dont 2300 dans la prison d’Abou Ghraib à l’ouest de Bagdad.

Agence télégraphique suisse

Si vous souhaitez soutenir l’activité du site web interet-general.info, vos dons sont les bienvenus sur le compte de la Banque cantonale de Genève No Z 3267.34.01 Clearing bancaire (CB) : 788 IBAN CH48 0078 8001 Z326 7340 1

Compte de chèque postal : 12-1-2

Veuillez libeller les chèques au nom de : interet-general.info

Accueil

éditeur : Frank Brunner | ouverture : 11 novembre 2000 | reproduction autorisée en citant la source