retour article original

jeudi 27 avril 2017
Vous êtes ici Accueil Archives Archives Proche Orient (10ème partie) : De janvier 2005 à mars (...)
AFP, 2 février 2005

Proche Orient : Rencontre entre Abdallah 2 et Bachar Al-Assad pour "améliorer la situation" dans la région


Vue d’Amman

Le président syrien Bachar Al-Assad, a quitté, mercredi 2 février 2005, Amman, au terme d’une visite de deux heures pendant laquelle il a examiné, avec le roi Abdallah 2, divers "moyens d’améliorer la situation" au Proche et au Moyen-Orient, selon le ministre des Affaires étrangères jordanien.

Jordanie


"Le roi et le président syrien ont mis l’accent sur la nécessité de préserver l’unité et la stabilité de l’Irak, estimant que les élections" qui ont eu lieu, dimanche 30 janvier 2005, dans ce pays, "constituent une étape importante vers la réalisation d’un avenir meilleur pour le peuple irakien", écrit le palais royal dans un communiqué publié à l’issue de la rencontre. Abdallah 2 a "insisté sur l’importance que le nouveau gouvernement irakien soit représentatif de toutes les tendances irakiennes", a ajouté le palais.

Scène de rue à Bagdad, le 1er février 2005

Selon le communiqué, "les deux dirigeants ont exprimé leur soutien à la nouvelle direction palestinienne, et la nécessité d’un soutien international à cette direction, dans ses efforts pour l’établissement d’un Etat indépendant (...), et ont exprimé leur soutien aux efforts de l’autorité palestinienne pour le rétablissement de la sécurité et des institutions" palestiniennes. Le texte ajoute que les deux chefs d’Etats ont "affirmé la nécessité de soutenir les efforts visant à faire avancer le processus de paix" au Proche-Orient, et qu’Abdallah 2 a "souligné la nécessité de coordonner les efforts pour activer l’action arabe commune".

Des Palestiniens lancent des pierres sur un véhicule militaire israélien, à Naplouse, le 24 janvier 2005

L’entretien entre les deux hommes a eu lieu avant qu’Amman fasse savoir que le roi Abdallah 2 participera au sommet entre le Premier ministre israélien, Ariel Sharon, et le président de l’Autorité palestinienne, dont la tenue, le 8 février, à Charm Al-Cheikh (Egypte), a été annoncée mercredi 2 février 2005.

Abdallah 2

Auparavant le chef de la diplomatie jordanienne, Hani Moulki, avait affirmé à l’AFP que le roi et le président syrien axeraient leur entretien sur les moyens d’améliorer la situation dans la région."Le monde ne peut pas nous attendre indéfiniment c’est pourquoi nous devons aller de l’avant" et faire des progrès en ce qui concerne "la paix, la bonne gouvernance ou les réformes économiques", avait dit M. Moulki. Le monde arabe doit "agir vite dans cette direction, car cela est dans son intérêt", avait-il ajouté, notant que la région faisait "face aujourd’hui à un examen difficile".

Vue d’Amman

Quand on lui a demandé si la visite de M. Assad signifiait qu’il n’y avait plus de nuages dans les relations jordano-syriennes, M. Moulki a dit : "Les choses bougent dans la bonne direction". Il a espéré que cette visite du président syrien serait le début d’une série de rencontres entre les deux dirigeants. Le roi et le président syrien ne s’étaient plus rencontrés depuis la visite de M. Assad, en avril 2004, en Jordanie, dans le cadre d’une tournée visant alors à rallier les pays arabes à la tenue au plus vite d’un sommet arabe. En novembre 2004, les deux pays sont parvenus à un accord sur le tracé de leur frontière commune.

Agence France Presse

Bachar Al-Assad

Si vous souhaitez soutenir l’activité du site web interet-general.info, vos dons sont les bienvenus sur le compte de la Banque cantonale de Genève No Z 3267.34.01 Clearing bancaire (CB) : 788 IBAN CH48 0078 8001 Z326 7340 1

Compte de chèque postal : 12-1-2

Veuillez libeller les chèques au nom de : interet-general.info

Accueil

éditeur : Frank Brunner | ouverture : 11 novembre 2000 | reproduction autorisée en citant la source