retour article original

vendredi 24 mars 2017
Vous êtes ici Accueil Archives Archives Irak (15ème partie) : Février 2005
Reuters, 5 février 2005

Irak : Les chiites réclameront le poste de Premier ministre

par Mariam KAROUNY


BAGDAD (Reuters) - La coalition de partis chiites irakiens, qui s’est vraisemblablement imposée aux élections de dimanche 30 janvier, dont les résultats officiels n’ont pas encore été proclamés, réclamera le poste de Premier ministre dans le futur gouvernement, a annoncé, samedi 5 février 2005, l’un de ses dirigeants.


"Les chiites veulent le poste de Premier ministre. (...) Nous n’y renoncerons pas", a déclaré à Reuters l’actuel ministre adjoint des Affaires étrangères, Hamed Al-Bayati, l’un des responsables du Conseil suprême pour la révolution islamique en Irak (CSRII). Le CSRII est une des principales formations de l’Alliance irakienne unifiée (AIU), coalition à dominante religieuse qui semble avoir réalisé le meilleur score à l’occasion du scrutin. Les chiites représentent 60 % de la population irakienne.

La demande de la coalition chiite est un revers pour le Premier ministre par intérim, Iyad Allaoui, chiite laïque qui souhaite continuer à diriger le gouvernement irakien. "La liste de l’Alliance irakienne unifiée a plusieurs candidats. Les noms ne sont pas encore définitivement choisis car nous discutons toujours des qualifications du Premier ministre", a dit Hamed Al-Bayati.

Parmi les personnes envisagées pour la direction du gouvernement figurent le vice-président, Ibrahim Djaafari, responsable du Parti Daoua, qui appartient à l’AIU, le ministre des Finances, Adel Abdoul Mahdi, qui appartient au CSRII, ou encore Ahmad Chalabi, chef du Congrès national irakien.

De source proche de l’Alliance, on affirme qu’Ibrahim Djaafari et Adel Abdoul Mahdi ont plus de chances d’obtenir le poste de Premier ministre qu’Ahmad Chalabi, ancien "poulain" de Washington, discrédité par les poursuites judiciaires qui pèsent, ou ont pesé, contre lui.

Jeudi 4 février 2005, l’Union patriotique du Kurdistan (UPK), principale formation kurde qui devrait figurer dans le trio de tête de l’élection, a annoncé qu’elle demanderait que son dirigeant, Djalal Talabani, obtienne soit la présidence, soit la direction du gouvernement.

Mariam KAROUNY

Si vous souhaitez soutenir l’activité du site web interet-general.info, vos dons sont les bienvenus sur le compte de la Banque cantonale de Genève No Z 3267.34.01 Clearing bancaire (CB) : 788 IBAN CH48 0078 8001 Z326 7340 1

Compte de chèque postal : 12-1-2

Veuillez libeller les chèques au nom de : interet-general.info

AUTEURS 

  • Mariam KAROUNY

  • Accueil

    éditeur : Frank Brunner | ouverture : 11 novembre 2000 | reproduction autorisée en citant la source