retour article original

dimanche 26 février 2017
Vous êtes ici Accueil Corruption L’affaire "Pétrole contre nourriture"
AP, 7 février 2005

Corruption : Kofi Annan suspend Benon Sevan et le responsable de la gestion des contrats de « Pétrole contre nourriture »


Kofi Annan

NATIONS UNIES (AP) - Le secrétaire général de l’ONU, Kofi Annan, a suspendu l’ancien responsable du programme « pétrole contre nourriture » pour l’Irak, ainsi que l’homme qui en gérait les contrats, suite à l’enquête indépendante les accusant de graves conflits d’intérêt, a fait savoir son porte-parole.

Benon Sevan


Selon Fred Eckhard, Benon Sevan, aujourd’hui à la retraite, et Joseph Stephanides, actuellement à la tête de la Division des affaires du Conseil de sécurité, ont été informés, vendredi 4 février 2005, de leur suspension. Tous deux devraient recevoir d’ici, mercredi 9 février 2005, une lettre présentant les accusations pesant sur eux, afin de leur permettre d’organiser leur défense devant le conseil de discipline de l’ONU, début d’un processus qui s’annonce long, selon M. Eckhard. « La suspension est le début du processus disciplinaire », a-t-il ajouté. « Cela veut dire qu’ils ne doivent pas venir (au siège de l’ONU, NDLR) à moins que ce ne soit en liaison avec leur défense, qu’ils ont 14 jours pour présenter par écrit ». Après ces auditions, le Secrétariat de l’ONU « prendra sa décision définitive sur les sanctions adaptées », a ajouté le porte-parole. Un processus qui peut prendre plusieurs mois, les deux hommes ayant le droit à faire appel deux fois.

Joseph Stephanides

Kofi Annan s’était dit « choqué » par les conclusions préliminaires de l’ancien patron de la Réserve fédérale américaine, Paul Volcker, mettant en cause Benon Sevan et son adjoint pour conduite contraire à l’éthique et mettant à mal l’intégrité des Nations Unies. Retraité depuis l’année dernière, l’ancien patron de « Pétrole contre nourriture » reste salarié de l’ONU pour un dollar symbolique annuel le temps que l’enquête soit menée à bien. Joseph Stephanides doit lui prendre sa retraite dans environ cinq mois. Selon Fred Eckhard, leurs retraites de l’ONU ne peuvent être touchées.

Associated Press

Fred Eckhard

Si vous souhaitez soutenir l’activité du site web interet-general.info, vos dons sont les bienvenus sur le compte de la Banque cantonale de Genève No Z 3267.34.01 Clearing bancaire (CB) : 788 IBAN CH48 0078 8001 Z326 7340 1

Compte de chèque postal : 12-1-2

Veuillez libeller les chèques au nom de : interet-general.info

Accueil

éditeur : Frank Brunner | ouverture : 11 novembre 2000 | reproduction autorisée en citant la source