retour article original

dimanche 23 avril 2017
Vous êtes ici Accueil Archives Archives Iran (3ème partie) : De janvier à décembre 2005
AP, 8 février 2005

Iran : Téhéran avertit qu’une frappe militaire américaine ne détruira pas ses installations nucléaires


TEHERAN (AP) - Le principal négociateur nucléaire iranien a déclaré, mardi 8 février 2005, que Téhéran voulait régler ses problèmes avec les Etats-Unis, mais a averti qu’une frappe militaire américaine ne détruirait pas ses installations nucléaires.


« Nous recherchons pas la tension avec les Etats-Unis », a souligné à la télévision d’Etat iranienne Hasan Rowhani, le secrétaire du puissant Conseil suprême de sécurité nationale. « Nous cherchons à régler nos différends avec l’Amérique mais ce sont les Américains qui ne veulent pas que ces problèmes soient résolus ».

« Il n’existe pas de problème dans le monde aujourd’hui qui ne puisse être réglé », a martelé Hasan Rowhani avant d’affirmer qu’une frappe américaine serait vouée à l’échec. « La technologie nucléaire de l’Iran est entre les mains de ses scientifiques et d’ateliers disséminés à travers tout le pays. Tous ont la capacité de fabriquer des centrifugeuses. Par conséquent, l’Amérique ne pourra pas détruire les installations nucléaires et les mines par une simple frappe militaire », a encore dit Hasan Rowhani.

Associated Press

Accueil

éditeur : Frank Brunner | ouverture : 11 novembre 2000 | reproduction autorisée en citant la source