retour article original

mercredi 24 mai 2017
Vous êtes ici Accueil Archives Archives Haïti (1ère partie) : Du 8 février 2004 au 15 février (...)
Associated Press, 12 février 2004

Haïti : le président Jean-Bertrand Aristide refuse de quitter le pouvoir


Scène de rue à Haïti, entre deux émeutes

PORT-AU-PRINCE (AP) -Le président Jean-Bertrand Aristide a refusé de démissionner mercredi 11 février 2004, décrivant les groupes de rebelles qui mènent depuis plusieurs jours un soulèvement populaire comme des « terroristes ». Sur le terrain, trois autres personnes ont été tuées, ce qui porte le total à 46 personnes mortes au cours des affrontements.

Scène de rue aux Gonaives, le 9 février 2004


« Je partirai du palais le 7 février 2006 », a lancé M. Aristide lors de sa première conférence depuis le début de la révolte jeudi dernier qui s’est étendu depuis à plusieurs villes du pays.

Jean-Bertrand Aristide

Un peu plus tôt dans la journée, les Etats-Unis avait émis des reproches au président. « Nous sommes extrêmement inquiets de la vague de violence qui semble s’étendre en Haïti. Nous demandons au gouvernement de respecter les droits, en particulier les droits de l’homme, des citoyens et habitants d’Haïti », a expliqué Scott McLellan, porte-parole du président George W. Bush.

Scott McLellan

Le chef de l’Etat haïtien a reproché à des membres de la coalition d’opposition d’user de la violence.

L’opposition, qui se dit opposée à toute forme de violence, a décidé de refuser de participer à de nouvelles élections législatives tant que M. Aristide restera en place.

Scène de rue aux Gonaives, le 11 février 2004

Les tensions se sont multipliées dans le pays depuis les élections législatives de 2000 au cours desquelles le parti du président avait été accusé déclaré vainqueur malgré des irrégularités de scrutin.

Vendredi, les chefs d’Etat des Caraïbes se retrouveront à Washington afin de discuter de la situation en Haïti, le dernier membre de la communauté des Etats Caraïbes.

AP

Pillage d’un commissariat de police, aux Gonaives, le 11 février 2004

Si vous souhaitez soutenir l’activité du site web interet-general.info, et si vous souhaitez promouvoir la politique d’intérêt général qu’il préconise, vos dons sont les bienvenus sur le compte de la Banque cantonale de Genève No Z 3267.34.01 Clearing bancaire (CB) : 788 IBAN CH48 0078 8001 Z326 7340 1

Compte de chèque postal : 12-1-2

Veuillez libeller les chèques au nom de : interet-general.info

Accueil

éditeur : Frank Brunner | ouverture : 11 novembre 2000 | reproduction autorisée en citant la source