retour article original

dimanche 23 avril 2017
Vous êtes ici Accueil Corruption Corruption en Suisse L’affaire Lullier
© Le Matin Online, 12 février 2004

Affaire Lullier : Le Conseil d’Etat genevois réagit au scandale de l’Ecole d’horticulture

par Frédéric JULLIARD


Vue de Genève

Le scandale de l’Ecole de Lullier (GE) a fait tomber une première tête. Le directeur adjoint du centre horticole, mis en cause notamment dans l’affaire des prestations offertes au chancelier d’Etat, Robert Hensler, a été relevé de ses fonctions.


« A sa demande », assurait hier le président du gouvernement genevois : selon Robert Cramer, le climat de travail au sein de l’école était tel « qu’il fallait une intervention forte ».

Robert Cramer

Gérald Meylan restera employé de l’Etat, mais se verra confier d’autres tâches. En revanche, le directeur du centre reste en place.

Le gouvernement a réagi à l’affaire des travaux effectués par les élèves à l’extérieur de l’école, notamment dans le jardin privé du chancelier Robert Hensler. Le Conseil d’Etat entend définir des règles précises pour ces interventions extérieures. Il s’agira notamment d’établir si les travaux réalisés chez M. Hensler étaient vraiment indispensables à la formation des étudiants...

Le Centre horticole de Lullier

Rémy Pagani persiste

Les décisions du Conseil d’Etat constituent une belle victoire pour Rémy Pagani. Le député de l’Alliance de gauche, qui a dénoncé le scandale, ne compte pas en rester là. Il demande que le personnel et les étudiants soient associés à la gestion du centre, et continue à dénoncer les étranges pratiques de l’école. « Des membres de diverses associations pouvaient manger gratuitement à la cafétéria du centre. Il y en avait pour des dizaines de milliers de francs chaque année ! »

Rémy Pagani demande des comptes. « Y aura-t-il des excuses auprès des élèves victimes de mobbing, va-t-on exiger le remboursement des prestations offertes par l’école ? » Sur ce point, le gouvernement est resté muet, se contentant d’indiquer que tout élément nouveau « serait transmis au procureur général ». Rémy Pagani se fera sûrement un plaisir de dénicher ces « éléments nouveaux »...

Frédéric JULLIARD

Rémy Pagani

Si vous souhaitez soutenir l’activité du site web interet-general.info, vos dons sont les bienvenus sur le compte de la Banque cantonale de Genève No Z 3267.34.01 Clearing bancaire (CB) : 788 IBAN CH48 0078 8001 Z326 7340 1

Compte de chèque postal : 12-1-2

Veuillez libeller les chèques au nom de : interet-general.info

AUTEURS 

  • Frédéric JULLIARD

  • Accueil

    éditeur : Frank Brunner | ouverture : 11 novembre 2000 | reproduction autorisée en citant la source