retour article original

jeudi 20 novembre 2014
Vous êtes ici Accueil Archives Archives Proche Orient (10ème partie) : De janvier 2005 à mars (...)
AP, 25 février 2005

Proche Orient : Le gouvernement israélien envisagerait la construction de 6000 nouveaux logements en Cisjordanie, selon "Yediot Ahronot"

Suivi d’un commentaire


Des policiers palestiniens contrôlent un véhicule à Beit Lahiya, le 11 février 2005

JERUSALEM (AP) - Le gouvernement israélien envisagerait de construire plus de 6000 nouveaux logements dans les colonies juives de peuplement de Cisjordanie et de légaliser quelque 120 postes avancés, affirme le quotidien "Yediot Ahronot" dans son édition de vendredi 25 février, qui cite un plan de travail pour 2005 de l’Administration des terres d’Israël.

Le Mur israélien à Abu Dis, le 20 février 2005


L’expansion des colonies juives de peuplement de Cisjordanie coïnciderait avec le plan de désengagement de la Bande de Gaza et de quatre colonies isolées du nord de la Cisjordanie. Selon "Yediot Ahronot", le plan de travail 2005 table sur la construction de 6391 nouveaux logements. Située à proximité de Jérusalem, Maaleh Adumim est la plus importante colonie juive de Cisjordanie avec 30000 habitants et bénéficierait de 2100 logement supplémentaires.

Des Palestiniens lancent des cailloux contre les Israéliens qui veulent s’approprier leurs terres pour construire le Mur, à Bil’n, le 20 février 2005

Une porte-parole de l’Administration des terres s’est refusée à tout commentaire sur cette information.

Des ex-détenus palestiniens libérés de la prison israélienne de Keziot, le 21 février 2005

Dimanche 20 février 2005, le gouvernement israélien avait approuvé la révision du tracé de la barrière de séparation entre Israël et la Cisjordanie, plaçant de facto la colonie de Maaleh Adumim du côté israélien.

Associated Press

Des bergers palestiniens près de la colonie israélienne de Mawasi, le 22 février 2005

Commentaire

Chacun peut constater que, tout en affirmant vouloir la paix avec les Palestiniens, le gouvernement israélien s’efforce continuellement de s’approprier leurs terres. Le prétexte sécuritaire n’est qu’un prétexte. Si ce prétexte-là n’existait pas, les Israéliens en inventeraient aussitôt un autre.

Une maison palestinienne détruite par les Israéliens, à Jerusalem, le 22 février 2005

Alors que les Palestiniens ne cessent de démontrer leur bonne foi, le gouvernement israélien persiste dans sa politique de duplicité et de spoliation. Si le processus de paix actuellement engagé échoue, ce sera entièrement de la faute du gouvernement israélien. Il aura tout fait pour le torpiller à coup de provocations.

Frank BRUNNER

Des Palestiniens manifestent contre la construction d’une route israélienne à travers un cimetière, à Hebron, le 22 février 2005

Si vous souhaitez soutenir l’activité du site web interet-general.info, vos dons sont les bienvenus sur le compte de la Banque cantonale de Genève No Z 3267.34.01 Clearing bancaire (CB) : 788 IBAN CH48 0078 8001 Z326 7340 1

Compte de chèque postal : 12-1-2

Veuillez libeller les chèques au nom de : interet-general.info

Accueil

éditeur : Frank Brunner | ouverture : 11 novembre 2000 | reproduction autorisée en citant la source