retour article original

dimanche 20 août 2017
Vous êtes ici Accueil Archives Archives Côte d’Ivoire (2ème partie) : Du 10 janvier 2005 au 28 décembre (...)
AP, 28 février 2005

Côte d’Ivoire : Attaque de miliciens pro-gouvernementaux contre les ex-rebelles


ABIDJAN (AP) - Les Forces Nouvelles ont accusé, lundi 28 février 2005, le président ivoirien, Laurent Gbagbo, d’avoir enterré le processus de paix après une attaque de miliciens pro-gouvernementaux près du village de Logoualé, dans le nord du pays sous contrôle des ex-rebelles.


Le porte-parole de l’opération des Nations Unies en Côte d’Ivoire (ONUCI), Hamadoun Toure, a dit qu’il pensait que les ex-rebelles avait pris la fuite sans répliquer à l’attaque. Les ex-rebelles ont fait état de blessés dans leurs rangs et un responsable de l’organisation humanitaire Médecins sans frontières, joint par téléphone dans la ville voisine de Man, a dit que les ex-rebelles avaient transporté "plusieurs" personnes blessées par balles à l’hôpital. "Par ces actes de guerre, -le président- Laurent Gbagbo a définitivement enterré tous les efforts de médiation de l’Union africaine et la communauté internationale", a dénoncé le porte-parole des Forces nouvelles, le mouvement des anciens-rebelles, Sidiki Konate.

Du côté du contingent français de l’opération Licorne, on parlait de retour au calme. "Tout est sous contrôle", a déclaré le porte-parole de l’opération Licorne, le colonel Henri Aussavy. "Ce qui reste à voir c’est s’il s’agissait d’un incident isolé", a-t-il ajouté dans un entretien téléphonique.

Dans un communiqué, les Nations Unies, qui ont déployé 6000 casques bleus dans le pays pour surveiller le cessez-le-feu, "déplorent cette attaque et estiment qu’elle risque de menacer inutilement et peser sur le processus de paix" destiné à restaurer le calme après la guerre civile de 2002-2003 qui a divisé le pays. L’ONU ajoute qu’après l’attaque, 68 miliciens ont été récupérés par les casques bleus et ramenés en territoire contrôlé par le gouvernement pour les livrer aux autorités.

Associated Press

Si vous souhaitez soutenir l’activité du site web interet-general.info, vos dons sont les bienvenus sur le compte de la Banque cantonale de Genève No Z 3267.34.01 Clearing bancaire (CB) : 788 IBAN CH48 0078 8001 Z326 7340 1

Compte de chèque postal : 12-1-2

Veuillez libeller les chèques au nom de : interet-general.info

Accueil

éditeur : Frank Brunner | ouverture : 11 novembre 2000 | reproduction autorisée en citant la source