retour article original

jeudi 17 avril 2014
Vous êtes ici Accueil Archives Archives Proche Orient (10ème partie) : De janvier 2005 à mars (...)
ATS, 4 mars 2005

Proche Orient : Prochaine reprise des exécutions dans les territoires palestiniens


Des Palestiniens observent les travaux menés par les Israéliens pour la construction du Mur, à Beit Surik, le 3 mars 2005

GAZA (ATS) L’Autorité palestinienne doit reprendre dans le courant du mois l’exécution de Palestiniens condamnés à mort, pour la première fois depuis août 2002. Selon elle, cette mesure "enverra un signal de fermeté" à la population et contribuera à rétablir la sécurité.

Mahmoud Abbas


Le mufti de Jérusalem, Ekrima Sabri, plus haute autorité religieuse dans les territoires palestiniens, a indiqué qu’il examinait en ce moment des dossiers de Palestiniens condamnés à mort qui lui ont été transmis par le président palestinien, Mahmoud Abbas. Le dignitaire religieux doit s’assurer "de l’équité, au regard de la charia (loi islamique), des sentences rendues par les tribunaux", a-t-il expliqué. Les sentences de mort doivent encore être entérinées en dernier lieu par M. Abbas avant d’être appliquées.

Ekrima Said Sabri

Selon le général Saëb Al-Qidwa, chef de l’organisme en charge des tribunaux militaires, pas moins de 51 cas de condamnations à mort prononcées depuis la création de l’Autorité palestinienne, en 1994, sont actuellement examinés par cheikh Sabri. Et quinze condamnés devraient être exécutés dans le courant de ce mois. "Il faut une solution radicale au chaos sécuritaire qui règne actuellement", a-t-il affirmé.

Des Palestiniens lancent des pierres sur des Israéliens, à Beit Surik, le 3 mars 2005

Au total, l’Autorité palestinienne a exécuté neuf Palestiniens depuis 1994, selon le Centre palestinien pour les droits de l’Homme (PCHR). Ces exécutions, notamment celles en 2001 de deux Palestiniens reconnus coupables de "collaboration" avec Israël, ont suscité une vague de critiques de la communauté internationale et des organisations de défense des droits de l’Homme. Depuis le début de l’Intifada, en septembre 2000, des dizaines de Palestiniens accusés de "collaboration" ont par ailleurs été assassinés sans autre forme de procès par des activistes.

Agence télégraphique suisse

Des soldats israéliens à Hebron, le 3 mars 2005

Si vous souhaitez soutenir l’activité du site web interet-general.info, vos dons sont les bienvenus sur le compte de la Banque cantonale de Genève No Z 3267.34.01 Clearing bancaire (CB) : 788 IBAN CH48 0078 8001 Z326 7340 1

Compte de chèque postal : 12-1-2

Veuillez libeller les chèques au nom de : interet-general.info

Accueil

éditeur : Frank Brunner | ouverture : 11 novembre 2000 | reproduction autorisée en citant la source