retour article original

vendredi 24 février 2017
Vous êtes ici Accueil Archives Archives Irak (16ème partie) : De mars 2005 à avril 2005
ATS, 5 mars 2005

Irak : Les Américains "ne voulaient pas" que Mme Sgrena "s’en sorte vivante"


ROME (ATS) Le compagnon de Giuliana Sgrena, blessée par des tirs américains après sa libération, a affirmé que "les militaires américains ne voulaient pas qu’elle s’en sorte vivante". Selon lui, elle détient des informations gênantes pour les Etats-Unis.


"Giuliana avait des informations et les militaires américains ne voulaient pas qu’elle s’en sorte vivante", a affirmé Pier Scolari, à sa sortie de l’hôpital où la journaliste a été admise à son arrivée, samedi 5 mars au matin. Au moment où elle a été prise en otage, le 4 février 2005, la journaliste préparait un reportage sur des fugitifs de Falloujah venus s’abriter dans une mosquée de Bagdad après les bombardements américains sur cette ville.

La voiture transportant la journaliste, vendredi 4 mars 2005 au soir, vers l’aéroport de Bagdad, a été prise sous le feu de soldats américains. Giuliana Sgrena a été blessée et le chef de l’équipe des services spéciaux italiens l’accompagnant a été tué. M. Scolari a également affirmé que les Américains avaient été informés du passage de la voiture amenant à l’aéroport Giuliana Sgrena et ses accompagnateurs. Il a ajouté que Nicola Calipari avait été frappé d’une balle à la tête et était mort sur le coup.

L’armée américaine a affirmé de son côté que ses soldats avaient fait des signaux, puis effectué des tirs de sommation pour obliger le véhicule, qui roulait à grande vitesse, à s’arrêter. Le Pentagone a indiqué avoir ouvert une enquête sur cet incident qui risque d’assombrir les relations entre l’Italie et les Etats-Unis.

Agence télégraphique suisse

Si vous souhaitez soutenir l’activité du site web interet-general.info, vos dons sont les bienvenus sur le compte de la Banque cantonale de Genève No Z 3267.34.01 Clearing bancaire (CB) : 788 IBAN CH48 0078 8001 Z326 7340 1

Compte de chèque postal : 12-1-2

Veuillez libeller les chèques au nom de : interet-general.info

Accueil

éditeur : Frank Brunner | ouverture : 11 novembre 2000 | reproduction autorisée en citant la source