retour article original

mercredi 22 mars 2017
Vous êtes ici Accueil Archives Archives France (3ème partie) : De janvier à décembre 2005
AFP, 6 mars 2005

France : "Le projet de Constitution européenne entérine les dérives existantes", souligne Laurent Fabius


PARIS (AFP) - Laurent Fabius, numéro 2 du Parti socialiste, considère que le projet de Constitution européenne, qui sera soumis à référendum le 29 mai 2005, "entérine les dérives existantes" de l’Union européenne.


"Derrière quelques avancées démocratiques et formules symboliques, le projet de Constitution entérine les dérives existantes", écrit l’ancien Premier ministre dans une tribune, à paraître, lundi 7 mars 2005, dans Le Figaro. "Le débat est "quelle Europe voulons nous ?" Ma réponse est claire : nous devons choisir puissance et solidarité plutôt que la dilution et la régression entraînées par les choix actuels", écrit M. Fabius, partisan du non à la Constitution européenne. "Ce qui nécessite, poursuit-il, un texte constitutionnel qui soit débarrassé des trois cents et quelques articles de sa troisième partie-carcan et qui facilite les coopérations renforcées".

"Il faut changer de méthode. A 25 et plus, en suivant une démarche uniforme, nous ne pourrons pas bâtir une Europe à la hauteur des défis. Le risque est de nous conduire à une Europe minimale et finalement faible", observe par ailleurs M. Fabius.

Agence France Presse

Si vous souhaitez soutenir l’activité du site web interet-general.info, vos dons sont les bienvenus sur le compte de la Banque cantonale de Genève No Z 3267.34.01 Clearing bancaire (CB) : 788 IBAN CH48 0078 8001 Z326 7340 1

Compte de chèque postal : 12-1-2

Veuillez libeller les chèques au nom de : interet-general.info

Accueil

éditeur : Frank Brunner | ouverture : 11 novembre 2000 | reproduction autorisée en citant la source