retour article original

mardi 21 octobre 2014
Vous êtes ici Accueil Archives Archives Proche Orient (10ème partie) : De janvier 2005 à mars (...)
AFP, 7 mars 2005

Proche Orient : Reprise des contacts israélo-palestiniens de haut niveau


Des soldats israéliens à Hebron, le 7 mars 2005

JERUSALEM (AFP) - Israël et les Palestiniens ont repris, lundi 7 mars 2005, les contacts politiques de haut niveau, avec une rencontre de leurs ministres de l’Intérieur, à la veille de pourparlers prévus entre le leader palestinien, Mahmoud Abbas, et le ministre israélien de la Défense, Shaoul Mofaz.

Un garde-frontière israélien à Hebron, le 7 mars 2005


La rencontre entre les ministres de l’Intérieur, l’Israélien Ophir Pines et le Palestinien Nasr Youssef, a eu lieu à Jérusalem, a constaté une correspondante de l’AFP. Aucune précision n’a été fournie sur la teneur des discussions entre les deux responsables. Il s’agit de la première rencontre entre M. Pines et le général Youssef, un homme de confiance du leader palestinien Mahmoud Abbas. Disgrâcié par le dirigeant défunt, Yasser Arafat, le général Youssef a été désigné ministre de l’Intérieur et de la Sécurité nationale au sein du nouveau cabinet palestinien investi le 24 février par le parlement. Cette rencontre marque la reprise au plus haut niveau des contacts israélo-palestiniens, suspendus par Israël, après un attentat suicide revendiqué par le Jihad islamique qui avait fait cinq mort, le 25 février 2005, à Tel-Aviv.

Ophir Pines-Paz en compagnie de Nasser Yousef

Les deux parties doivent élever davantage le niveau de dialogue, mardi 8 mars 2005, avec la rencontre prévue entre MM. Abbas et Mofaz, la plus importante depuis un sommet régional, à Charm El-Cheikh, en Egypte, le 8 février 2005, au cours duquel Israël et les Palestiniens avaient proclamé la fin de plus de quatre ans de violences. Cette rencontre doit avoir lieu à Jérusalem, a indiqué à l’AFP un haut responsable palestinien parlant sous couvert d’anoymat.

Mahmoud-Abbas

Les deux hommes doivent en particulier discuter du transfert du contrôle sécuritaire à l’Autorité palestinienne dans cinq zones de Cisjordanie, annoncé au sommet de Charm El-Cheikh et reporté à plusieurs reprises en raison de divergences, selon des sources officielles palestiniennes et israéliennes.

Shaoul Mofaz

Cette rencontre doit être précédée, lundi 7 mars 2005, d’une entrevue entre le ministre palestinien des Affaires civiles, Mohammad Dahlane, et les coordinateurs des activités israéliennes dans les territoires palestiniens, le général Yossef Mishlav, selon des sources palestiniennes.

Mohammed Dahlane

Le responsable palestinien a en outre affirmé que le négociateur palestinien en chef, Saëb Erakat, et Dov Weisglass, un des principaux conseillers du Premier ministre israélien, Ariel Sharon, s’étaient entretenus, dimanche 6 mars 2005 au soir, à Jérusalem. Il a été convenu, lors de cette rencontre, d’"activer" des commissions israélo-palestiniennes chargées d’examiner le transfert du contrôle sécuritaire à l’Autorité palestinienne dans des villes de Cisjordanie, la libération de détenus palestiniens et le sort de Palestiniens recherchés par l’armée israélienne, selon la même source. "Ces commissions doivent se rencontrer dans les prochains jours", a affirmé le responsable.

Le lieu où des gardes-frontière israéliens se sont fait tirer dessus par des Palestiniens, à Hebron, le 7 mars 2005

Sur le terrain, deux militaires israéliens ont été blessés, lundi 7 mars 2005 au matin, par les tirs à l’arme automatique de Palestiniens, à Hébron, dans le sud de la Cisjordanie, ont indiqué des sources militaires et des témoins. "Deux militaires ont été blessés, lorsque des Palestiniens ont ouvert le feu à l’arme automatique contre une position tenue par l’armée et les gardes-frontière, près du Caveau des Patriarches", un lieu saint vénéré par les juifs et les musulmans, a-t-on précisé. Les Palestiniens ont tiré à partir d’un secteur situé dans la vieille ville de Hébron, a ajouté la source militaire. Selon elle, les deux victimes ont reçu les premiers soins sur place avant d’être évacués vers un hôpital, et l’état de l’un d’entre eux a été qualifié de "grave".

Evacuation d’un garde-frontière israélien blessé par les tirs de Palestiniens, à Hebron, le 7 mars 2005

Des témoins palestiniens ont affirmé que les deux soldats avaient été blessés près de l’entrée menant à la partie du Caveau des Patriarches réservée aux fidèles musulmans. Des soldats ont ouvert le feu en direction de la source des tirs avant d’imposer un couvre-feu dans tout le secteur, ont ajouté les témoins.

Agence France Presse

Un Palestinien arrêté par les Israéliens, à Hebron, le 7 mars 2005

Si vous souhaitez soutenir l’activité du site web interet-general.info, vos dons sont les bienvenus sur le compte de la Banque cantonale de Genève No Z 3267.34.01 Clearing bancaire (CB) : 788 IBAN CH48 0078 8001 Z326 7340 1

Compte de chèque postal : 12-1-2

Veuillez libeller les chèques au nom de : interet-general.info

Accueil

éditeur : Frank Brunner | ouverture : 11 novembre 2000 | reproduction autorisée en citant la source