retour article original

mercredi 22 février 2017
Vous êtes ici Accueil Archives Archives Côte d’Ivoire (2ème partie) : Du 10 janvier 2005 au 28 décembre (...)
AP, 16 mars 2005

Côte d’Ivoire : Treize Ivoiriens torturés à mort par des gardes forestiers


ABIDJAN (AP) - Des gardes forestiers ivoiriens ont torturé à mort treize villageois, dans une prison du nord du pays, a rapporté, mercredi 16 mars 2005, la mission des Nations Unies en Côte d’Ivoire.


Douze victimes sont mortes, le 22 février, dans la prison de Bouaflé, à 340 km au nord-ouest d’Abidjan, et la treizième a succombé à ses blessures, à l’hôpital, le 27 février, selon un communiqué de l’ONU. La mission onusienne "exige qu’une enquête détermine les circonstances ayant conduit à ces décès". Les treize victimes faisaient partie des 14000 villageois vivant de la culture du cacao et dont les plantations étaient situées sur le parc national de la Marahoué. Ils avaient reçu l’ordre de quitter les lieux avant le 15 janvier 2005, mais avaient refusé d’obéir.

La mission de l’ONU explique que ces treize personnes sont mortes des "actes de torture et des traitements inhumains et dégradants que leur ont infligés les gardes du parc national de la Marahoué". Trente-deux villageois sont encore détenus à la prison de Bouaflé.

Associated Press

Si vous souhaitez soutenir l’activité du site web interet-general.info, vos dons sont les bienvenus sur le compte de la Banque cantonale de Genève No Z 3267.34.01 Clearing bancaire (CB) : 788 IBAN CH48 0078 8001 Z326 7340 1

Compte de chèque postal : 12-1-2

Veuillez libeller les chèques au nom de : interet-general.info

Accueil

éditeur : Frank Brunner | ouverture : 11 novembre 2000 | reproduction autorisée en citant la source