retour article original

mardi 28 février 2017
Vous êtes ici Accueil Archives Archives Etats-Unis (1ère partie) : Du 8 janvier 2004 au 24 février (...)
AP, 14 février 2004

Les détenus de Guantanamo vont pouvoir déposer un recours


MIAMI (AP) - Les prisonniers détenus sans aucune inculpation sur la base américaine de Guantanamo Bay à Cuba vont pouvoir présenter un recours auprès d’une instance spéciale qui déterminera s’ils constituent toujours une menace à la sécurité des Etats-Unis, a annoncé, vendredi 13 février 2004, le secrétaire à la défense Donald Rumsfeld.


M. Rumsfeld, qui s’exprimait devant la chambre de commerce de Miami, a ajouté que les Etats-Unis entendaient néanmoins détenir les prisonniers "aussi longtemps que nécessaire."

La composition de cette instance spéciale n’a pas encore été décidée. Quant aux prisonniers, ils recevront une assistance, mais il n’a pas encore été déterminé s’il s’agira d’avocats ou de conseillers militaires, ont précisé les responsables.

"Nous devons garder à l’esprit que les gens maintenus en détention par les Etats-Unis ne sont pas là parce qu’ils ont volé une voiture ou dévalisé une banque", a souligné M. Rumsfeld.

"Ce sont des combattants ennemis et des terroristes qui sont en détention pour avoir commis des actes de guerre contre notre pays et c’est pourquoi des règles différentes s’appliquent à eux", a-t-il poursuivi.

Environ 660 membres présumés d’Al-Qaïda et des combattants talibans capturés en Afghanistan ou dans d’autres pays après les attaques du 11 septembre 2001 contre les Etats-Unis sont détenus en dehors de tout cadre juridique classique dans l’enclave de Guantanamo. Aucun d’entre eux n’a été formellement inculpé.

Quelques 87 détenus ont été relâchés. Mais selon Paul Butler, secrétaire-adjoint à la Défense pour les opérations de détention, le Pentagone s’inquiète que certains d’entre eux aient travaillé avec le réseau Al-Qaïda depuis leur libération.

Parmi les détenus actuels de la base de Guantanamo, figurent un ancien garde du corps d’Oussama ben Laden, des agents liés aux attaques perpétrées en 1998 contre les ambassades américaines en Afrique et en 2000 contre l’USS Cole, ainsi qu’un fabricant de bombes dissimulées dans des chaussures et un complice présumé des pirates de l’air du 11 septembre.

AP

Si vous souhaitez soutenir l’activité du site web interet-general.info, et si vous souhaitez promouvoir la politique d’intérêt général qu’il préconise, vos dons sont les bienvenus sur le compte de la Banque cantonale de Genève No Z 3267.34.01 Clearing bancaire (CB) : 788 IBAN CH48 0078 8001 Z326 7340 1

Compte de chèque postal : 12-1-2

Veuillez libeller les chèques au nom de : interet-general.info

Accueil

éditeur : Frank Brunner | ouverture : 11 novembre 2000 | reproduction autorisée en citant la source