retour article original

jeudi 27 avril 2017
Vous êtes ici Accueil Corruption L’affaire "Pétrole contre nourriture"
AP, 23 mars 2005

Corruption : Kojo Annan, Kofi Annan et la société suisse Cotecna rejettent les accusations de deux journaux


Un pipeline saboté par la résistance, au Kurdistan irakien, le 14 février 2005

NATIONS UNIES (AP) - Kojo Annan, le fils du secrétaire général de l’ONU, Kofi Annan, a reçu au moins 300000 dollars (227700 euros) d’une compagnie suisse qui avait un contrat dans le cadre du programme onusien "Pétrole contre nourriture" en Irak, rapportent, mercredi 23 mars 2005, deux quotidiens européens.

Kojo Annan


Selon le journal britannique "The Times" et le quotidien financier italien "Il Sole 24", les paiements "étaient faits de façons à masquer la provenance et la destination de l’argent". La somme de 300000 dollars représente le double du montant mentionné par divers médias par le passé.

Kofi Annan

Les deux quotidiens, qui ont mené une enquête conjointe, rapportent également que le secrétaire général de l’ONU a rencontré, à deux reprises, de hauts responsables de la compagnie suisse, Cotecna Inspection S.A., avant que le contrat dans le cadre du programme "Pétrole contre nourriture" ne soit signé, en décembre 1998. Une autre rencontre aurait eu lieu après la signature du contrat, selon les deux journaux. Kofi Annan, son fils, et Cotecna, rejettent ces accusations.

Le bureau de Cotecna Inspection SA à Niamey, au Niger

L’ancien président de la Réserve fédérale américaine, Paul Volcker, chargé de l’enquête sur la corruption au sein du programme onusien "Pétrole contre nourriture" en Irak, va dévoiler, mardi 29 mars 2005, un rapport déterminant si Kofi et Kojo Annan se sont rendus coupables de malversations.

Paul Volcker

Des administrateurs de "Pétrole contre nourriture" sont soupçonnés d’avoir accepté des pots de vin de l’ancien régime irakien et d’avoir permis à Saddam Hussein de recevoir des fonds du programme. Lancé en décembre 1996, le programme "Pétrole contre nourriture" permettait au raïs de vendre de l’or noir à condition que l’argent serve à acheter de la nourriture et des médicaments pour les Irakiens et à indemniser les victimes de la première guerre du Golfe. Les enquêteurs examinent notamment les activités passées du fils du secrétaire général de l’ONU.

Associated Press

Le bureau de Cotecna Inspection SA à Lomé, au Togo

Si vous souhaitez soutenir l’activité du site web interet-general.info, vos dons sont les bienvenus sur le compte de la Banque cantonale de Genève No Z 3267.34.01 Clearing bancaire (CB) : 788 IBAN CH48 0078 8001 Z326 7340 1

Compte de chèque postal : 12-1-2

Veuillez libeller les chèques au nom de : interet-general.info

Accueil

éditeur : Frank Brunner | ouverture : 11 novembre 2000 | reproduction autorisée en citant la source