retour article original

lundi 21 août 2017
Vous êtes ici Accueil Archives Archives Irak (16ème partie) : De mars 2005 à avril 2005
AP, 30 mars 2005

Irak : Le nombre des prisonniers détenus par les Américains a doublé en cinq mois


WASHINGTON (AP) - Les Etats-Unis détiennent environ 10500 prisonniers en Irak, soit deux fois plus qu’en octobre 2004, a annoncé, mercredi 30 mars 2005, l’armée américaine. Cette forte augmentation de la population carcérale intervient dans un contexte toujours insurrectionnel et malgré le transfert officiel du pouvoir à un gouvernement provisoire irakien en juin 2004.Une centaine de ces prisonniers ont moins de 18 ans. Il y a cinq mois, l’armée américaine affirmait détenir quelque 4300 prisonniers en Irak.


Le nombre de prisonniers détenus par les Américains avait pourtant baissé durant l’été 2004, après le scandale sur les sévices infligés à certains d’entre eux dans la prison d’Abou Ghraib, en périphérie de Bagdad. Depuis, des révélations concernant d’autres mauvais traitements ont été faites. Vendredi 25 mars 2005, l’US Army a fait état d’une demi-douzaine d’enquêtes sur des affaires similaires en Afghanistan et en Irak.

Selon les documents rendus publics par l’armée, des soldats ont notamment déshabillé des prisonniers et les ont relâchés, les obligeant à rentrer nus chez eux. Certains ont frappé des détenus avec leurs poings et leurs pieds, cassé la mâchoire d’un prisonnier et en ont contraint d’autres à faire des exercices jusqu’à épuisement. D’après un enquêteur, des prisonniers ayant été détenus dans une prison transitoire près de Mossoul ont été systématiquement maltraités et peut-être torturés en décembre 2003.

Mercredi 30 mars 2005, l’ONG américaine Human Rights First a publié un rapport affirmant que la hausse du nombre de détenus augmentait les risques de mauvais traitements pour les prisonniers. Par ailleurs, selon cette organisation, l’armée américaine est de plus en plus réticente à donner des informations sur les prisonniers. "Nous sommes sérieusement inquiets de la surpopulation dans ce que le Pentagone appelle les installations transitoires", a expliqué Deborah Pearlstein, avocate de Human Rights First. "Ce sont des endroits où les conditions sont terribles, où les pires abus se sont produits entre 2002 et 2004, et l’accès du CICR (Comité international de la Croix-Rouge) à ces sites est limité, voire non-existant".

Quelque 1200 des prisonniers en Irak sont détenus dans des installations provisoires dans des bases avancées", a précisé le lieutenant-colonel Guy Rudisill, porte-parole chargé de la détention des prisonniers en Irak. Selon lui, les 9300 autres sont détenus dans trois prisons permanentes : Abou Ghraïb, Camp Cropper à l’aéroport international de Bagdad et Camp Bucca dans le sud de l’Irak. En décembre 2004, des responsables américains avaient reconnu détenir quelque 65 prisonniers de 16 ans et moins. Au total, la centaine de prisonniers qui ont moins de 18 ans sont actuellement détenus séparément des adultes, a ajouté le lieutenant-colonel Rudisill. Dans la transcription d’un entretien rendu public en mars 2005, l’ancien responsable des détentions de prisonniers en Irak racontait sa rencontre avec un garçon détenu, qui affirmait avoir huit ans mais qui, selon lui, avait l’air plus âgé. Selon le général Janis Karpinski, le garçon pleurait, désireux de voir sa mère. Il n’a pas précisé ce qu’il était advenu de lui.

Interrogés par e-mail sur le nombre de prisonniers qui s’y trouvaient, les porte-parole du Commandement des forces alliées en Afghanistan n’ont pas souhaité répondre. L’armée américaine avait estimé en janvier qu’elle détenait environ 500 personnes en Afghanistan.

Sur le Web :

Forces coalisées en Irak : http://www.mnf-iraq.com

Commandement des forces alliées en Afghanistan : http://www.cfc-a.centcom.mil

Human Rights First : http://www.humanrightsfirst.org

Associated Press

Si vous souhaitez soutenir l’activité du site web interet-general.info, vos dons sont les bienvenus sur le compte de la Banque cantonale de Genève No Z 3267.34.01 Clearing bancaire (CB) : 788 IBAN CH48 0078 8001 Z326 7340 1

Compte de chèque postal : 12-1-2

Veuillez libeller les chèques au nom de : interet-general.info

Accueil

éditeur : Frank Brunner | ouverture : 11 novembre 2000 | reproduction autorisée en citant la source