retour article original

vendredi 23 juin 2017
Vous êtes ici Accueil Archives Archives Proche Orient (11ème partie) : De avril 2005 à mai 2005
ATS, 3 avril 2005

Proche Orient : Mahmoud Abbas veut désarmer les résistants recherchés par Israël

Suivi d’un commentaire


Des soldats israéliens à Askar, le 24 janvier 2005

GAZA - Le dirigeant de l’Autorité palestinienne, Mahmoud Abbas, a annoncé la création de deux comités chargés de désarmer les résistants palestiniens recherchés par Israël. Il veut en outre les intégrer au sein de l’Autorité palestinienne.

Le Mur israélien, à Abu Dis, le 8 février 2005


Un de ces comités sera chargé de collecter et racheter les armes des résistants palestiniens recherchés par Israël, en Cisjordanie et dans la bande de Gaza, indique un communiqué de Mahmoud Abbas. Le second comité aura pour tâche de recruter ces résistants et de les intégrer parmi les divers services, administrations ou organisations relevant de l’Autorité palestinienne. Le communiqué indique en outre que les résistants en question devront s’engager à renoncer à la lutte armée contre Israël.

Vue du Mur israélien, à Aram, le 27 février 2005

Décidé à imposer l’ordre dans les territoires occupés, M. Abbas a placé, samedi 2 avril, ses services de sécurité en "état d’alerte" dans toute la Cisjordanie. Quelques heures après cette annonce, les forces de l’ordre palestiniennes ont commencé à se déployer, samedi 2 avril au soir, dans toute la Cisjordanie. Ce déploiement de force a été décidé par M. Abbas à la suite d’un incident, mercredi 30 mars 2005, lors duquel des membres des Brigades des martyrs d’Al-Aqsa, un groupe armé lié à son mouvement, le Fatah, avaient tiré en l’air, dans la cour de la Mouqataa, pour exprimer leur colère après avoir reçu l’ordre de quitter les bâtiments de la présidence de l’Autorité palestinienne.

Agence télégraphique suisse

Manifestation contre le Mur israélien, à Bil’n, le 22 février 2005

Commentaire

Les incidents de Ramallah du 30 mars 2005 apparaissent comme un simple prétexte invoqué par Mahmoud Abbas pour désarmer les mouvements de résistance palestiniens.

Manifestation contre le Mur israélien, à Bil’n, le 11 mars 2005

Il semble que Mahmoud Abbas soit résolu à conclure une paix avec Israël à n’importe quel prix, c’est-à-dire en acceptant la politique israélienne du fait accompli dans les territoires occupés et en se contentant des concessions symboliques que le gouvernement israélien voudra bien faire. Cela équivaut à brader tout ce pour quoi les Palestiniens se sont battus durant cinquante ans. On conçoit aisément que certains mouvements de résistance s’opposent à une telle politique, qu’ils peuvent légitimement considérer comme une trahison du peuple palestinien. En acceptant de se laisser désarmer, alors qu’aucun accord de paix n’a été conclu et que les Israéliens n’ont nullement renoncé à leur politique de spoliation, les mouvements de résistance commettraient une grossière erreur.

Frank BRUNNER

Une colonie israélienne, en Cisjordanie, le 8 mars 2005

Si vous souhaitez soutenir l’activité du site web interet-general.info, vos dons sont les bienvenus sur le compte de la Banque cantonale de Genève No Z 3267.34.01 Clearing bancaire (CB) : 788 IBAN CH48 0078 8001 Z326 7340 1

Compte de chèque postal : 12-1-2

Veuillez libeller les chèques au nom de : interet-general.info

Accueil

éditeur : Frank Brunner | ouverture : 11 novembre 2000 | reproduction autorisée en citant la source