retour article original

mardi 27 juin 2017
Vous êtes ici Accueil Archives Archives Irak (16ème partie) : De mars 2005 à avril 2005
AFP, 4 avril 2005

Irak : Nouveaux abus américains contre des prisonniers


BAGDAD, 4 avril 2005 (AFP) Les détenus d’un camp de prisonniers dirigé par les Etats-Unis, dans le sud de l’Irak, ont déclenché une émeute, la semaine dernière, a déclaré le Comité international de la Croix-rouge, lundi 4 avril 2005.


« Il y a eu une émeute à Camp Bucca, le 1er avril 2005. Une délégation du Comité international de la Croix-rouge était sur place ce jour-là, à l’occasion de l’une de ses visites régulières aux prisonniers et elle suit désormais la situation », a déclaré Christophe Beney, le chef de la délégation du Comité international de la Croix-rouge à Bagdad.

Auparavant, un représentant du mouvement de Moqtada Al-Sadr a révélé que certains détenus ont déclenché une émeute, à Camp Bucca, près du port d’Umm Qasr, vendredi 1er avril 2005, après que l’un d’entre eux se soit vu dénié un traitement médical. Le représentant du mouvement de Moqtada Al-Sadr a accusé les soldats américains d’avoir tiré des balles en caoutchouc, blessant un nombre indéterminé de prisonniers. Interrogé à propos de ces accusations, le lieutenant-colonel Guy Rudisill, porte-parole pour les centre de détention américains en Irak, a déclaré qu’il n’était pas informé d’un tel événement ou d’une émeute. « Il n’y a pas eu de rapports de mauvais traitements de détenus », a déclaré Guy Rudisill à l’AFP. « Rien de tel n’a eu lieu là-bas. »

Saheb Al-Ameri, secrétaire général de l’organisation charitable Shahidallah a déclaré que les derniers troubles ont été provoqués par le refus des autorités de la prison d’accorder un traitement médical à un détenu qui était tombé malade et qui était membre du mouvement de Moqtada Al-Sadr. A cause de cela, d’autres détenus sont devenus violents. Les soldats américains ont tiré des balles en caoutchouc et roué de coups certains détenus. Depuis l’émeute, les prisonniers ont été privés d’eau et d’électricité et vivent dans les tentes brûlées durant les violences. Saheb Al-Ameri a déclaré que l’émeute a été découverte durant une visite à Camp Bucca par des membres du bureau de Moqtada Al-Sadr. « Nous condamnons ces actes et nous demandons aux organisations humanitaires d’intervenir rapidement », a-t-il ajouté.

Camp Bucca, qui contient 6054 prisonniers, a été le théâtre d’une grande émeute, le 31 janvier, qui s’est répandue dans quatre campements comptant plus de 2000 détenus, et s’est achevée lorsque les soldats américains ont tiré à balles réelles sur une foule de détenus, tuant quatre d’entre eux. L’émeute du 1er avril 2005 survient une année après la révélation des tortures infligées par des soldats américains aux détenus de la prison d’Abou Ghraib.

L’armée américaine a arrêté des centaines de membres de l’Armée du Mahdi, durant la révolte dirigée par Moqtada Al-Sadr d’avril à octobre 2004. Selon les derniers chiffres connus, 10708 prisonniers sont détenus par les Américains en Irak, a déclaré Guy Rudisill, rectifiant une estimation de plus de 12000 prisonniers qu’il avait communiquée le 2 avril 2005.

Camp Bucca est la plus grande prison en Irak. Située dans un désert, les températures peuvent s’y élever à 60 degrés centigrades. L’armée américaine veut agrandir et transformer Camp Bucca en un centre de détention de longue durée. L’armée américaine avait prévu de démanteler Camp Bucca après la fin officielle des hostilités, en mai 2003, mais a renoncé à cette idée à cause de l’ampleur et de l’intensité de la résistance à l’occupation.

Agence France Presse

Si vous souhaitez soutenir l’activité du site web interet-general.info, vos dons sont les bienvenus sur le compte de la Banque cantonale de Genève No Z 3267.34.01 Clearing bancaire (CB) : 788 IBAN CH48 0078 8001 Z326 7340 1

Compte de chèque postal : 12-1-2

Veuillez libeller les chèques au nom de : interet-general.info

Accueil

éditeur : Frank Brunner | ouverture : 11 novembre 2000 | reproduction autorisée en citant la source