retour article original

mardi 21 février 2017
Vous êtes ici Accueil Archives Archives Irak (16ème partie) : De mars 2005 à avril 2005
AFP, 6 avril 2005

Irak : le Kurde Jalal Talabani devient président de la République


BAGDAD (AFP) - Pour la première fois dans l’histoire de l’Irak moderne, un Kurde a accédé à la magistrature suprême du pays en la personne du vieux combattant Jalal Talabani, que l’Assemblée nationale transitoire a élu, mercredi 6 avril 2005, au poste de président de la République.


La communauté kurde, qui représente entre 15 % et 20 % de la population irakienne, a été longtemps persécutée sous les différents régimes qu’a connu ce pays et notamment sous Saddam Hussein, qui n’a pas hésité à gazer 5000 d’entre eux, en 1988, à les transférer par la force et à les jeter sur les routes de l’exil.

Le chef de l’Etat sortant, le sunnite Ghazi Al-Yaouar, et le ministre des Finances sortant, le chiite Adel Abdel Mahdi, ont été élus vice-présidents sur la même liste que M. Talabani. Il n’y avait pas d’autres candidats pour ces postes, dont l’attribution avait été négociée à l’avance entre les représentants des listes chiite et kurde et des politiciens sunnites. Les trois hommes ont obtenu les voix de 228 des 275 députés. Il y avait 257 députés présents dans la salle, dont 29 ont voté blanc.

Les trois membres du Conseil présidentiel prêteront serment jeudi 7 avril 2005, a annoncé le chef du Parlement Hajem Al-Hassani. M. Talabani et ses adjoints seront chargés alors de nommer un Premier ministre, qui devra ensuite former son cabinet avant de le présenter à la chambre. Tous ces mandats prendront fin à l’issue des élections générales prévues, pour l’heure, en décembre 2005.

"Je vous promets de faire tout ce qui est à mon pouvoir pour mériter votre confiance", a dit le nouveau président à l’adresse de la chambre. "J’écouterai vos propositions et exécuterai vos décisions et je participerai de toutes mes forces à l’établissement d’un régime démocratique, qui garantisse la liberté pour tous et pour déraciner le terrorisme criminel et la corruption et les idées racistes de (Michel) Aflak", l’un des fondateurs du parti Baas, auquel appartenait Saddam Hussein, a-t-il ajouté. "L’Irak veut une relation équilibrée avec les pays voisins et nous n’avons qu’un seul slogan : "nous sommes l’ami de celui qui veut être notre ami et l’ennnemi de celui qui veut être notre ennemi", a-t-il dit. "Notre peuple refuse de courber la tête, sauf devant Dieu, et nous demandons à tous de traiter l’Irak avec respect, de ne pas s’ingérer dans ses affaires intérieures et de ne pas aider les terroristes qui mènent une guerre d’extermination contre le peuple irakien", a-t-il encore dit, dans une référence implicite à la Syrie et l’Iran.

Après l’annonce des résultats, sous les applaudissements des parlementaires, le président de l’Assemblée Hajem Al-Hassani a félicité M. Talabani, 72 ans, qui est le chef de l’Union patriotique du Kurdistan (UPK). "Votre peuple compte sur vous dans cette période difficile pour que vous le guidiez vers la démocratie", a-t-il dit à l’adresse du Conseil présidentiel.

La liste kurde est arrivée en deuxième position aux élections générales du 30 janvier 2005, et compte 77 députés, derrière celle des chiites de l’Alliance unifiée irakienne, qui en compte 146.

Le chiite Hussein Chahrastani, vice-président du Parlement, a indiqué que M. Ibrahim Jaafari, chef du parti chiite islamiste Al-Dawa devrait être désigné, jeudi 7 avril 2005, comme Premier ministre, par le Conseil présidentiel et que "tout sera mis en place la semaine prochaine". Si la majorité des portefeuilles ont été distribués entre les différentes communautés, les chiites et Kurdes se disputent toujours le ministère stratégique du Pétrole.

Agence France Presse

Si vous souhaitez soutenir l’activité du site web interet-general.info, vos dons sont les bienvenus sur le compte de la Banque cantonale de Genève No Z 3267.34.01 Clearing bancaire (CB) : 788 IBAN CH48 0078 8001 Z326 7340 1

Compte de chèque postal : 12-1-2

Veuillez libeller les chèques au nom de : interet-general.info

Accueil

éditeur : Frank Brunner | ouverture : 11 novembre 2000 | reproduction autorisée en citant la source