retour article original

samedi 25 février 2017
Vous êtes ici Accueil Corruption Corruption au Pérou
ATS, 4 mai 2005

Corruption : Une commission recommande la destitution d’Alejandro Toledo au Pérou


Vue de Lima

LIMA - Le président d’une commission du Congrès péruvien a recommandé, mardi 3 mai 2005, la destitution du président Alejandro Toledo. Elle a enquêté sur une affaire de fausses signatures datant de 1998 dans laquelle serait impliqué le chef de l’Etat.

Pérou


Ces fausses signatures auraient permis au parti fondé par M. Toledo d’obtenir une reconnaissance légale des autorités électorales en 1998 et de le présenter ensuite comme candidat à l’élection présidentielle de 2001. Le document fait état de l’existence d’une "organisation criminelle qui s’est livrée à une entreprise systématique, ordonnée et planifiée de falsification de données" sur les adhérents du parti Pérou Possible, appelé à l’origine Pays Possible, fondé par M. Toledo. L’actuel chef de l’Etat "serait le coauteur du délit d’association illicite" et de "tromperie", a expliqué M. Villanueva. En principe, le président péruvien est constitutionnellement protégé par une immunité jusqu’à la fin de son mandat, en juillet 2006.

Alejandro Toledo

Après avoir transmis, mardi 3 mai 2005, un rapport volumineux au président du parlement, Antero Flores-Araoz, le président de la commission d’enquête de cinq membres, Edgar Villanueva, a déclaré qu’il recommandait que le chef de l’Etat soit relevé de ses fonctions. Deux autres membres de la commission, faisant partie de l’opposition comme M. Villanueva, ont recommandé l’un l’inéligibilité de M. Toledo pour dix ans, l’autre une suspension temporaire de sa charge. Les deux autres membres de la commission, membres de formations politiques de la coalition gouvernementale, n’ont pas souscrit à ce rapport.

Edgar Villanueva

Le rapport doit être soumis au parlement unicaméral qui doit décider des suites à donner à cette affaire. Le document met également en cause la soeur du président, Margarita Toledo, assignée à résidence, le 11 janvier 2005, sur ordre d’un juge de Lima. Le magistrat a indiqué avoir collecté des indices probants.

Agence télégraphique suisse

Margarita Toledo

Si vous souhaitez soutenir l’activité du site web interet-general.info, vos dons sont les bienvenus sur le compte de la Banque cantonale de Genève No Z 3267.34.01 Clearing bancaire (CB) : 788 IBAN CH48 0078 8001 Z326 7340 1

Compte de chèque postal : 12-1-2

Veuillez libeller les chèques au nom de : interet-general.info

Accueil

éditeur : Frank Brunner | ouverture : 11 novembre 2000 | reproduction autorisée en citant la source