retour article original

mercredi 28 juin 2017
Vous êtes ici Accueil Archives Archives Irak (17ème partie) : De mai 2005 à décembre 2005
Reuters, 5 mai 2005

Irak : Nouvelles attaques de la résistance


BAGDAD (Reuters) - Les résistants irakiens ont fait au moins vingt-quatre morts, à Bagdad, dans une série d’embuscades et d’explosions qui visaient les forces de sécurité irakiennes.


Un kamikaze portant une ceinture d’explosifs s’est fait exploser devant un centre de recrutement de l’armée dans l’ouest de la capitale irakienne, faisant au moins treize morts et une quinzaine de blessés, a-t-on appris auprès de la police. Les résistants prennent régulièrement pour cible les centres de recrutement de l’armée et de la police, et celui visé jeudi 5 mai 2005, situé sur un ancien aérodrome, a déjà été frappé par plusieurs kamikazes.

Des hommes armés ont en outre tendu une embuscade à un convoi de la police, également dans l’ouest de la ville, abattant dix policiers avant d’incendier leurs véhicules, a fait savoir la police. Un autre convoi de la police a été attaqué au même moment, mais on ignore encore s’il y a des victimes.

Des résistants ont en outre fait exploser une voiture piégée, en visant apparemment le vice-ministre de l’Intérieur, a annoncé la police. Il est sain et sauf, mais l’un de ses gardes du corps a été tué, et six autres personnes blessées.

Mercredi 4 mai 2005, un kamikaze pourrait avoir tué une soixantaine de personnes -le bilan n’a pas été établi définitivement- en attaquant les locaux d’un parti politique kurde abritant également un centre de recrutement de la police, à Arbil, dans le nord du pays ; et un attentat à la voiture piégée, dans le sud de Bagdad, a fait neuf morts parmi les soldats irakiens.

Au cours de la semaine passée, les résistants irakiens ont intensifié leur campagne de violences destinée à renverser le gouvernement irakien, soutenu par Washington, et à chasser du pays les forces américaines. Les élections du 30 janvier, entourées d’une relative accalmie, avaient pourtant suscité l’espoir d’une extinction de la résistance et d’un retour à la normale dans le pays. Un nouveau gouvernement a été investi, en Irak mardi 3 mai 2005, ce dont les Irakiens et les autorités américaines attendaient une stabilisation de la situation. Mais en raison des divergences entre les différentes composantes de la classe politique irakienne, trois mois se sont écoulés entre les élections et la formation de ce gouvernement, un délai mis à profit par les résistants pour poursuivre leur effort de déstabilisation du pays.

Reuters

Si vous souhaitez soutenir l’activité du site web interet-general.info, vos dons sont les bienvenus sur le compte de la Banque cantonale de Genève No Z 3267.34.01 Clearing bancaire (CB) : 788 IBAN CH48 0078 8001 Z326 7340 1

Compte de chèque postal : 12-1-2

Veuillez libeller les chèques au nom de : interet-general.info

Accueil

éditeur : Frank Brunner | ouverture : 11 novembre 2000 | reproduction autorisée en citant la source