retour article original

samedi 19 août 2017
Vous êtes ici Accueil Archives Archives Proche Orient (11ème partie) : De avril 2005 à mai 2005
AFP, 6 mai 2005

Proche Orient : Le Fatah remporte les élections municipales palestiniennes, le Hamas conteste


Un jeune colon israélien, dans une maison abandonnée, à Shirat Hayam, le 4 mai 2005

RAMALLAH (AFP) - Une victoire du mouvement Fatah du dirigeant palestinien, Mahmoud Abbas, aux municipales palestiniennes, se profilait, vendredi 6 mai 2005, selon des premiers résultats, contestés toutefois par le mouvement radical Hamas qui crie victoire.

Des électrices palestiniennes, à Rafah, le 5 mai 2005


Selon des résultats préliminaires annoncés, vendredi 6 mai 2005 au matin, par le directeur de la Commission électorale locale (CEL), Firas Yaghi, le Fatah a remporté 55 % des 906 sièges à pourvoir contre 34 % pour le Hamas. Il a précisé que ce résultat permettrait au Fatah de contrôler quelque 50 conseils municipaux, contre 28 au Hamas, le reste allant à des formations indépendantes ou de moindre importance.

Un électeur palestinien vote à Taffouh, le 5 mai 2005

Le scrutin s’est déroulé, jeudi 5 mai 2005, dans 76 circonscriptions en Cisjordanie et huit dans la bande de Gaza, pour élire les 906 conseillers municipaux parmi 2519 candidats, dont 399 femmes. Le taux de participation s’est établi à 82 % des quelque 400000 personnes âgées de plus de 18 ans ayant droit de vote, selon le CEL.

Des électeurs palestiniens récupèrent leurs armes à la sortie d’un bureau de vote, à Qabatiya, le 5 mai 2005

Le Hamas a toutefois contesté ce résultat, affirmant être sorti vainqueur du scrutin. "Nous l’avons emporté dans 46 des 78 circonscriptions où nous étions en lice, notamment dans des grandes villes comme Beit Lahya (bande de Gaza) et Kalkiliya (Cisjordanie)", a affirmé à l’AFP Hassan Youssef, un des principaux chefs du Hamas en Cisjordanie. Des sources au CEL ont confirmé la victoire du Hamas à Kalkiliya et Beit Lahya. Le mouvement radical semble aussi se diriger vers une victoire à Rafah, dans la bande de Gaza. A Bethléem, le Hamas a remporté six des sept sièges réservés aux candidats musulmans, le septième allant au Jihad islamique, selon les mêmes sources. Le Hamas aura ainsi triomphé dans quatre des cinq villes concernées par le scrutin, le reste des circonscriptions étant des villages ou des bourgades.

Dépouillement des voix près de Hébron, le 5 mai 2005

Il s’agissait de la deuxième phase des élections municipales dans les territoires palestiniens. La première phase avait eu lieu, en décembre 2004, dans 26 localités de Cisjordanie et, en janvier 2005, dans 11 autres de la bande de Gaza. Le Hamas, qui participait pour la première fois à une élection, avait alors remporté un franc succès dans la bande de Gaza et fait jeu égal avec le Fatah en Cisjordanie.

Dépouillement des voix à Beit Lahiya, le 5 mai 2005

Ce scrutin de jeudi 5 mai a servi de répétition générale au Fatah et au Hamas en vue des législatives du 17 juillet 2005 auxquelles le mouvement islamiste participera pour la première fois. Le Parlement de l’Autorité palestinienne, élu en 1996, est dominé par le Fatah, mais le mouvement craint de voir sa majorité réduite avec l’entrée prévue du Hamas.

Agence France Presse

Des partisans de Mahmoud Abbas, à Rafah, le 5 mai 2005

Si vous souhaitez soutenir l’activité du site web interet-general.info, vos dons sont les bienvenus sur le compte de la Banque cantonale de Genève No Z 3267.34.01 Clearing bancaire (CB) : 788 IBAN CH48 0078 8001 Z326 7340 1

Compte de chèque postal : 12-1-2

Veuillez libeller les chèques au nom de : interet-general.info

Accueil

éditeur : Frank Brunner | ouverture : 11 novembre 2000 | reproduction autorisée en citant la source