retour article original

jeudi 22 juin 2017
Vous êtes ici Accueil Informations internationales Afrique Egypte
AP, 10 mai 2005

Egypte : La police poursuit ses arrestations chez les Frères Musulmans


Vue du Nil

LE CAIRE (AP) - La police égyptienne a arrêté, lundi 9 mai 2005, plus de quatre-vingt partisans des Frères Musulmans, intensifiant la répression gouvernementale à l’encontre de l’organisation islamique interdite, qui a mené une série de manifestations pour réclamer des réformes politiques.

Egypte


Les Frères Musulmans, qui réclament l’application de la loi islamique en Egypte, sont interdits depuis les années 1950. Le groupe a renoncé à la violence dans les années 1970. Pendant des années, l’organisation n’avait pas protesté publiquement, afin d’éviter toute provocation envers les autorités. La politique répressive du gouvernement a débuté après que les Frères Musulmans ont lancé une série de grandes manifestations publiques, rejoignant d’autres groupes d’opposition pour demander des réformes politiques au président Hosni Moubarak. Les défilés et les arrestations symbolisent la défiance croissante entre le gouvernement et la Confrérie, qui représente la principale force d’opposition du pays.

Mohamed Hosni Moubarak

Cinquante partisans des Frères Musulmans ont été arrêtés, tôt lundi 9 mai 2005, par la police, dans la province de Munufiya, dans le nord du pays, au lendemain des manifestations menées par l’organisation islamiste pour réclamer plus de libertés et la libération des prisonniers. Au sud du Caire, trente-trois autres membres des Frères Musulmans ont été arrêtés dans la ville d’Assiut, selon la Confrérie. Les forces de l’ordre n’ont pas confirmé ces chiffres.

Des policiers égyptiens

Plus de trois mille personnes ont été arrêtées et incarcérées après la attentats d’octobre 2004 qui ont tué trente-quatre personnes dans les stations balnéaires de Taba et Ras Chitane. Le gouvernement égyptien a refusé de donner des précisions sur le nombre de personnes interpellées.

Vue de Taba

Un rapport de l’association égyptienne de défense des droits de l’Homme a dénoncé les nombreuses arrestations décidées par les autorités égyptiennes, expliquant que les prisonniers étaient souvent torturés et détenus dans des conditions inhumaines.

Associated Press

Manifestation des Frères Musulmans, au Caire, le 6 mai 2005

Si vous souhaitez soutenir l’activité du site web interet-general.info, vos dons sont les bienvenus sur le compte de la Banque cantonale de Genève No Z 3267.34.01 Clearing bancaire (CB) : 788 IBAN CH48 0078 8001 Z326 7340 1

Compte de chèque postal : 12-1-2

Veuillez libeller les chèques au nom de : interet-general.info

Accueil

éditeur : Frank Brunner | ouverture : 11 novembre 2000 | reproduction autorisée en citant la source