retour article original

vendredi 28 juillet 2017
Vous êtes ici Accueil Archives Archives Etats-Unis (7ème partie) : De janvier 2005 à décembre (...)
ATS, 21 mai 2005

Etats-Unis : Les techniques de recrutement de l’armée sur la sellette


WASHINGTON - Le Pentagone n’arrive plus à remplir ses quotas de recrues, en raison notamment de la hausse des tués en Irak. Les recruteurs de l’armée américaine sont de plus en plus critiqués pour leur agressivité et leur mauvaise foi vis-à-vis des jeunes.


Sept incidents, mettant en cause la mauvaise conduite de recruteurs, sont actuellement sous enquête, a déclaré, vendredi 20 mai 2005, le général Michael Rochelle, chef du commandement des forces de recrutement, lors d’une journée consacrée à la révision des codes de conduite des 7500 recruteurs de l’armée de terre. Il n’a donné aucun exemple.

Un cas dont la presse avait abondamment parlé s’est déroulé à Houston, au Texas, où un recruteur avait laissé un message téléphonique à un jeune, le menaçant d’arrestation s’il ne se présentait pas à un rendez-vous.

Dans un autre cas, à Denver, dans le Colorado, deux recruteurs ont été accusés d’avoir montré à un étudiant de 17 ans comment tricher à un test anti-drogue ou comment obtenir un faux diplôme de fin d’études afin de pouvoir remplir les conditions requises pour s’engager.

Le général Rochelle a déploré le fait que "certaines pratiques se trouvent bien au-dessous" des standards. Il a reconnu que les recruteurs faisaient face au climat le plus tendu qu’il n’ait jamais connu en 33 ans de carrière. Les recruteurs se font harceler par les étudiants sur les campus et reçoivent des menaces à leurs bureaux, a-t-il dit. "Nous faisons face à un taux de chômage très bas", a ajouté le général pour expliquer le fait que les jeunes n’aient guère envie de s’engager dans l’armée. Autre facteur explicatif, les personnes qui les influencent (parents, famille, éducateurs) n’ont pas envie non plus de les voir s’engager. Vendredi 20 mai 2005, le nombre total de soldats américains morts en Irak s’élevait à 1623.

Agence télégraphique suisse

Si vous souhaitez soutenir l’activité du site web interet-general.info, vos dons sont les bienvenus sur le compte de la Banque cantonale de Genève No Z 3267.34.01 Clearing bancaire (CB) : 788 IBAN CH48 0078 8001 Z326 7340 1

Compte de chèque postal : 12-1-2

Veuillez libeller les chèques au nom de : interet-general.info

Accueil

éditeur : Frank Brunner | ouverture : 11 novembre 2000 | reproduction autorisée en citant la source