retour article original

samedi 25 mars 2017
Vous êtes ici Accueil Corruption Corruption en Indonésie
ATS, 21 mai 2005

Corruption : Arrestation du chef de la commission électorale indonésienne


Vue de Jakarta

DJAKARTA - Le président de la commision électorale indonésienne a été arrêté, dans le cadre d’une affaire de corruption. Il est soupçonné d’avoir accepté 45000 dollars de sociétés qui ont obtenu des contrats relatifs aux élections de 2004.

Indonesia


Nazaruddin Sjamsuddin a été interpellé dans la nuit de vendredi 20 mai à samedi 21 mai 2005. Il risque une peine de cinq ans de prison. "L’enquête a conclu qu’il avait reconnu avoir reçu 45000 dollars", a dit le chef de la commission d’enquête de la commission électorale. "Le fonctionnaire a reçu ces fonds, qui provenaient de fournisseurs de biens et de services de la commission électorale, et dont on soupçonne qu’ils ont été donnés du fait du pouvoir ou de l’autorité liée à sa position de président (de la commission)."

Nazaruddin Sjamsuddin

Cette arrestation intervient quelques jours seulement après celle d’Edward Neloe, l’ancien PDG de PT Bank Mandiri Tbk, la première banque indonésienne, dans le cas d’une autre affaire de corruption. Pour les spécialistes, le president, Susilo Bambang Yudhono, a à coeur de montrer son sérieux dans la lutte contre la corruption. L’Indonésie est cinquième dans le dernier classement des pays les plus corrompus de l’organisation Transparency International.

Agence télégraphique suisse

Susilo Bambang Yudhoyono

Si vous souhaitez soutenir l’activité du site web interet-general.info, vos dons sont les bienvenus sur le compte de la Banque cantonale de Genève No Z 3267.34.01 Clearing bancaire (CB) : 788 IBAN CH48 0078 8001 Z326 7340 1

Compte de chèque postal : 12-1-2

Veuillez libeller les chèques au nom de : interet-general.info

Accueil

éditeur : Frank Brunner | ouverture : 11 novembre 2000 | reproduction autorisée en citant la source